Vietnam

La baie de Ha Long (Quang Ninh) et les tunnels de Cu Chi (HCM-V) parmi les 10 lieux aventureux en Asie du Sud-Est

Vendredi, 04 mars 2022 à 14:54:39
 Font Size:     |        Print
 

La baie de Ha Long. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le magazine de voyage The Travel a classé la baie de Ha Long dans la province de Quang Ninh (au Nord-Est du Vietnam) et les tunnels de Cu Chi à Hô Chi Minh-Ville (au Sud du Vietnam) parmi les dix lieux épiques et aventureux incontournables en Asie du Sud-Est (10 Epic & Adventurous Places In Southeast Asia You Must Visit).

La baie de Ha Long et les tunnels de Cu Chi occupent respectivement la 9e et la 8e places dans le classement de ce magazine.

La baie de Ha Long, située dans le nord-est du Vietnam, est considérée comme l'une des beautés géographiques du monde en raison de ses mers vertes parsemées de centaines d'îlots calcaires, chacun coiffé de sa jungle tropicale distincte, selon le magazine.

Les touristes peuvent également profiter de la destination en faisant de la plongée et de la plongée en apnée, en louant un canoë, ou simplement en se relaxant sur le pont supérieur de leur excursion en bateau avec une boisson à la main. De plus, les frais pour une visite de deux jours et d'une nuit sont d'environ 155 dollars, a-t-il ajouté.

De leur côté, les tunnels de Cu Chi, situés à 60 km de Hô Chi Minh-Ville, est un vaste réseau de tunnels souterrains. Ils ont été construits par des soldats vietnamiens durant la guerre anti-américaine. Les tunnels sont facilement accessibles depuis Ho Chi Minh-Ville, avec un parcours d'une heure et demie, selon le magazine.

Pendant les années de guerre, Cu Chi était surnommé la "région d’airain". Son réseau de tunnels était un vrai village souterrain, de 250 km de long sur trois niveaux à moins 3, moins 6 et moins 12 m sous la surface.

Le premier étage est à 3m sous terre, là où les soldats vietnamiens ont pu éviter l'artillerie et le poids des tanks et des véhicules blindés. Le deuxième étage à 6m au-dessous du rez-de-chaussée peut résister à des petites bombes. Et le dernier étage à 8-10m est très sécurisé.

L’entrée et la sortie des tunnels sont bien cachées grâce à un camouflage discret. Au milieu des tunnels souterrains, on découvre des pièces assez larges pour le repos et entreposer les armes, les provisions alimentaires.

Les tunnels abritaient non seulement des milliers de combattants vietnamiens, mais aussi une logistique compliquée composée de tranchées, de bunkers, de pièges, d’abris anti-bombes et d’un système de ventilation incroyable. Ils furent utilisés pour lancer des campagnes contre les ennemis.

Selon The Travel, l'Asie du Sud-Est possède une riche mosaïque de cultures et de religions distinctes, et elle est considérée comme l'une des régions préférées du monde grâce à ses belles plages, de sa cuisine délicieuse et de son faible taux de tourisme.

VNA/NDEL