La vie et les cachets culturels des habitants de Tram Tâu

Mercredi, 27 juillet 2022 à 11:06:07
 Font Size:     |        Print

Nhân Dân en ligne - La haute région de Tram Tâu, dans la province montagneuse de Yên Bai (au Nord du Vietnam), est célèbre non seulement pour ses paysages naturels magnifiques et majestueux, mais aussi pour les nombreuses caractéristiques culturelles uniques des minorités ethniques.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Tram Tâu est un district montagneux situé au sud-ouest de la province de Yên Bai, à plus de 100 km de la ville de Yên Bai. Il se trouve à proximité des districts de Muong La, Bac Yên et Phù Yên de la province de Son La.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

C’est dans cette région que les minorités ethniques telles que les H’Mông, les Dao, les Phù Lá, les Nùng ou encore les Hà Nhì se sont installés et vivent depuis des siècles.

Lo Thi Hiên, âgée de 50 ans et issue de l’ethnie Thái, marche 2 km pour aller travailler aux champs du matin au soir. Elle apporte du riz pour le déjeuner. Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Tram Tâu a un relief montagneux majestueux, des rizières en terrasses impressionnantes, de hautes montagnes, d’immenses forêts et de charmants villages au pied des montagnes et au milieu des nuages.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Les rizières en terrasses offrent un spectacle magnifique.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Pour explorer la région de Tram Tâu, il faut emprunter des routes sinueuses le long des montagnes imposantes et passer les cols dont la hauteur donne l’impression de toucher le ciel.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Tram Tâu est une terre d’une rare beauté. Son espace est empreint de l’identité montagneuse et forestière de la région du Nord-Ouest que peu d’autres régions connaissent.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

En septembre et octobre, Tram Tâu est comme un paradis avec des rizières en terrasses aux couleurs dorées à flanc de montagne, qui en suivent les contours sinueux. La fraîcheur de cette région se mêle au parfum du riz. Pendant cette saison, Tram Tâu cultive des spécialités comme le táo mèo ou encore le son tra (Docynia indica).

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Au milieu de l’automne, les táo mèo sont mûrs et parfumés. Les H’Mông de Tram Tâu emportent des paniers et montent sur la montagne pour cueillir des táo mèo, puis reviennent dans l’après-midi, et exposent des fruits pour la vente du marché de la montagne.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Tram Tâu, paradis au milieu des montagnes et des forêts au Nord-Ouest.

Le sommet de Ta Xùa est considéré comme la « colonne des dinosaures » de la région du Nord-Ouest. La montagne de Ta Xùa, dans la commune de Ban Cong, district de Tram Tâu, est une des dix montagnes les plus hautes du Vietnam. Pour atteindre son sommet, les visiteurs doivent emprunter un sentier accidenté. Les meilleurs moments pour le visiter sont l’aube et le crépuscule.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Un espace de brocarts des H’Mông à Tram Tâu à la foire.

Tram Tâu est également attrayant avec ses villages paisibles et empreints de cachets de la haute région du Nord-Ouest. Située à plus de 2 000 m d’altitude, la commune de Ta Si Lang, d’une superficie de 9 000 ha, comprend cinq villages que sont Ta Cao, Xa Nhu, Chong Chua, Lang Manh et La Ta.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Depuis des générations, les H’Mông vivent au sommet de Ta Cao, le « Royaume » du bois de peumou. Ta Si Lang se trouve entre les gorges et les forêts verdoyantes. Elle a de petites routes sinueuses suivant les champs qui mènent aux villages. Sur le chemin, des ruisseaux coulent sous de solides ponts suspendus.

Sur le flanc de la montagne se trouve un village de H’Mông avec des maisons en bois adossées à la montagne.

Sur le chemin menant à la commune de Xà Hô, le village de Cu Vai ressemble à un nid d’oiseau géant perché au sommet de la montagne.

Avec le pic de Ta Chi Nhu, qui est le plus haut sommet du district de Tram Tâu et le 6e sommet le plus haut du Vietnam, et le village traditionnel de Cu Vai, Xà Hô est l’une des communes de Tram Tâu qui attire le plus grand nombre de visiteurs.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Tram Tâu est également célèbre pour ses eaux thermales minérales naturelles. Le village de Mu a deux grands ruisseaux que sont Lang Ke et Mu Cao.

Le village de Hang Te Cho, un village isolé de Tram Tâu, est connu pour la cascade de Hang Te Cho considérée comme une bande de soie qui glisse le long de la montagne.

Photo : Tuê Nhi/NDEL.

Chaque village a des spécialités régionales comme de jeunes pousses de bambou de la forêt, les fougères, les canards grillés « mắc mật », les poissons de ruisseau Lam, le « xôi » (riz gluant du Nord-Ouest) ou encore l’alcool de maïs.

Texte & photos : TUÊ NHI/NDEL