Une nouvelle opportunité de travail en Israël pour les étudiants vietnamiens en agriculture

Nhân Dân en ligne - Le Centre de recherche agricole du désert de la région de Ramat Negev (The Ramat Negev Desert AgroResearch Center - RNDARC) en Israël a remis, le 13 juin, leur diplôme à plus de 500 étudiants asiatiques, dont 350 vietnamiens qui avaient suivi une formation internationale en agriculture pour l’année scolaire 2016-2017.

Photo d'illustration. Photo: Báo Khoa học và Phát triển.
Photo d'illustration. Photo: Báo Khoa học và Phát triển.

Cet événement a vu la participation de Khuât Van Quyên, premier secrétaire de l’Ambassade du Vietnam en Israël.

Lors de la cérémonie de remise de diplômes, Alon Melchior, directeur des formations internationales du RNDARC, a fait savoir qu’il s’agissait d’un programme de formation spécial réservé aux étudiants asiatiques. Un cursus de 11 mois en Israël a permis aux étudiants venant du Vietnam, du Myanmar, et du Népal de mieux comprendre l’agriculture moderne d’Israël, a-t-il souligné.

Outre les cours en classe, ces étudiants étrangers ont travaillé sur place pour étudier l’application des hautes technologies et les méthodes modernes dans la gestion agricole. Ils ont ainsi réussi à acquérir de l’expérience dans une agriculture de hautes technologies ainsi que dans sa gestion.

Le RNDARC organise actuellement 70 formations concernant l’agriculture telles que les technologies post-récolte, la génétique, l’élevage, les compétences de gestion ​d’une entreprise agricole, entre autres. Selon Alon Melchior, son centre accueillera environ 300 nouveaux étudiants pour l’année scolaire 2017 - 2018. Il a également déclaré que de nombreux fermiers israéliens souhaitent recruter les jeunes vietnamiens.

Lors de sa prise de parole, Khuât Van Quyên, premier secrétaire de l’Ambassade du Vietnam en Israël, a affirmé qu’Israël, étant un pays pauvre en ressources naturelles, s’était efforcé de faire de son agriculture une agriculture high-tech. Il espère que les jeunes vietnamiens avec leurs connaissances et expériences acquises en Israël contribueraient activement au développement de l’agriculture de leur pays d’origine.

Depuis 2008, l’Israël a accueilli des milliers d'étudiants vietnamiens dans les formations en agriculture.