L’EuroCham parle d’une « période prometteuse » pour les affaires au Vietnam

Mercredi, 06 juillet 2022 à 10:20:41
 Font Size:     |        Print
 

Les perspectives de croissance verte du Vietnam sont également évaluées positivement. Photo d'illustration : Vietnambiz.

Nhân Dân en ligne – Malgré les incertitudes qui menacent l’économie mondiale, c’est une période prometteuse pour faire des affaires au Vietnam, a déclaré le président de la Chambre de commerce européenne au Vietnam (EuroCham), Alain Cany.

Selon le Business Climate Index (BCI) publié par l’EuroCham, la confiance des investisseurs européens quant à l’environnement des affaires au Vietnam a légèrement diminué.

Après avoir augmenté au premier trimestre, le BCI a chuté de 4,4 points de pourcentage au deuxième trimestre 2022, à 68,8 points. Contrairement au début de cette année, des facteurs tels que l’invasion russe de l’Ukraine, la flambée des prix des matières premières et la politique chinoise du « Zéro Covid » ont refroidi les milieux d’affaires européens au Vietnam.

Malgré cette baisse, le BCI est toujours supérieur de 7,6 points de pourcentage à celui du quatrième trimestre 2021 (61 points).

Par rapport au premier trimestre 2022, les chefs d’entreprise européens ont confié une baisse de la confiance quant au potentiel de croissance du Vietnam. Ainsi, 60% prévoient que l’économie vietnamienne se stabilisera ou s’améliorera au troisième trimestre 2022, contre 69% au trimestre précédent.

En outre, 45% ont indiqué qu’ils étaient « très satisfaits » ou « satisfaits » des efforts du Vietnam pour attirer et retenir les investissements directs étrangers (IDE), tandis que 76% s’attendent à ce que leurs entreprises augmentent les investissements au Vietnam avant la fin du troisième trimestre 2022.

Les perspectives de croissance verte du Vietnam sont également évaluées positivement. Concrètement, 79% des chefs d’entreprise ont informé que le potentiel de développement de l’économie verte du Vietnam s’est amélioré depuis le premier trimestre 2022.

Concernant le lien entre croissance verte et IDE, près de 90% ont déclaré que le Vietnam devrait renforcer le développement des secteurs de l’économie verte pour attirer davantage d’investissements étrangers.

Le sondage a également identifié des obstacles aux investissements européens au Vietnam et au commerce entre les deux parties. 35% pensent que la réduction et la simplification des procédures administratives est le moyen le plus efficace d’augmenter les IDE, tandis que 24% pensent que le développement des infrastructures est le facteur clé.

De même, 45% ont déclaré que les principales difficultés rencontrées par les entreprises étrangères sont liées aux procédures administratives, qui entravent leur capacité à tirer parti au mieux de l’Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA).

Commentant le BCI, le président d’EuroCham, Alain Cany, a souligné : « Bien que la confiance des chefs d’entreprise européens ait connu une légère baisse, les facteurs responsables échappent pour la plupart au contrôle du gouvernement vietnamien. De nombreux facteurs contribuent à l’instabilité économique mondiale. Ce problème n’est pas propre au Vietnam ».

La manière d’améliorer l’environnement des affaires au Vietnam a été clairement définie. La croissance verte est la voie de l’avenir. Elle contribuera à bâtir une base prospère pour l’économie et le peuple vietnamiens et soutiendra la transformation du Vietnam en l’un des marchés les plus puissants du monde.

Les engagements pris lors de la COP26 du Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, et la Stratégie nationale de croissance verte montrent que le Vietnam procède sérieusement aux changements nécessaires à la transition verte.

« Par conséquent, malgré les incertitudes qui menacent l’économie mondiale, c’est une période prometteuse pour faire des affaires au Vietnam », a souligné Alain Cany.

VNA/NDEL