Le Vietnam et les États-Unis promeuvent leur coopération dans les énergies propres

Lundi, 14 mars 2022 à 14:29:43
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne – Les énergies constituent l’un des domaines au plus fort potentiel de coopération pour les entreprises vietnamiennes et américaines.

Lors du sommet d’affaires entre le Vietnam et les États-Unis qui a récemment eu lieu, le président de la Chambre vietnamienne de commerce et d’industrie (VCCI), Pham Tân Công, a mis en valeur les engagements que le Vietnam a pris dans le cadre de la 26e Conférence des parties (COP 26), avec l’objectif de zéro émission nette en 2050. Actuellement, le Vietnam donne la priorité au développement durable de son secteur énergétique en mettant l’accent sur l’indépendance énergétique nationale et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Avec l’aide de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), la VCCI a proposé l’application d’un indice vert dans le but de renforcer les réformes institutionnelles et les investissements respectueux de l’environnement, dans l’intérêt de la population et de l’économie.

« Je suis convaincu que les entreprises vietnamiennes et américaines coopèreront avec succès dans le domaine des énergies renouvelables et qu’elles contribueront activement au développement des échanges commerciaux entre les deux pays », a souligné Pham Tân Công.

Hoang Tiên Dung, chef du service de l’électricité et des énergies renouvelables (relevant du ministère de l’Industrie et du Commerce), a estimé que le Vietnam dispose d’un grand potentiel en ce qui concerne les énergies renouvelables, dont les énergies solaires et éoliennes.

Le développement rapide du pays engendre une demande grandissante en énergies. Actuellement, le Vietnam a commencé à importer du charbon et du gaz naturel liquéfié. C’est pourquoi il a pour objectif de porter le pourcentage des énergies renouvelables à hauteur de 45 % de la puissance totale en 2030. Hoang Tiên Dung a prévu qu’il faudrait 14 milliards de dollars pour déployer les programmes de développement du réseau énergétique national et que cela nécessiterait la participation des investisseurs américains.

Ken Haig, directeur chargé des politiques énergétiques de la société Amazon Web Service (AWS) en Asie-Pacifique au Japon, a suggéré : « L’importance est de mettre en œuvre une stratégie à long terme et de développer un système de stockage d’énergie par batterie. C’est une opportunité pour que le Vietnam rende plus vert ses projets d’investissement ». Il a ajouté que les énergies solaire et éolienne en mer au Vietnam seraient un segment intéressant pour les investisseurs américains.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: