Vietnam

Conférence nationale résumant 10 ans de travail de lutte contre la corruption

Jeudi, 30 juin 2022 à 18:03:12
 Font Size:     |        Print
 

Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Le Bureau Politique a tenu le 30 juin à Hanoï une conférence nationale résumant et évaluant 10 ans de travail de prévention et de lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs pour la période 2012 – 2022 et définissant les orientations et des tâches pour l'avenir, en présence du Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong.

Durant ces 10 dernières années, le contrôle et la supervision du Parti, l'inspection et l'audit de l'État ont été renforcés pour détecter et traiter strictement les violations.

La discipline et l'application des règlementations ont été resserrées, contribuant efficacement à améliorer l'efficacité du travail de prévention et de lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs.

Le Comité central du Parti, le Bureau Politique et le Secrétariat du Parti ont publié plus de 250 documents concernant l’édification du Parti et du système politique et la lutte contre la corruption.

L'Assemblée nationale a amendé, complété et promulgué plus de 300 nouvelles lois, ordonnances et résolutions.

Le gouvernement et le Premier ministre ont publié plus de 2 000 décrets et décisions. Les ministères, les secteurs et les localités ont publié des milliers de textes normatifs pour institutionnaliser et mettre en œuvre rapidement les positions et politiques du Parti en matière de gestion socio-économique, de prévention et de lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs.

Selon un rapport présenté par Phan Dinh Trac, chef adjoint permanent du Comité directeur central pour la prévention et la lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs, au cours des 10 dernières années, les Comités du Parti, des commissions de contrôle à tous les niveaux ont sanctionné plus de 2 700 organisations du Parti et près de 168 000 membres du Parti.

Le Comité central du Parti, le Bureau Politique, le Secrétariat du Parti et la Commission centrale d'inspection du Parti ont appliqué des sanctions strictes à l'encontre de plus de 170 hauts fonctionnaires gérés par le Comité central du Parti.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: