L’engagement du Vietnam de transition vers une énergie propre est hautement apprécié

Jeudi, 18 novembre 2021 à 11:16:21
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne — Claire Stockwell, analyste de l’ONG Climate Analytics, a hautement apprécié la signature par le Vietnam de la Déclaration mondiale sur la transition du charbon vers l’énergie propre, lors de la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), qui s’était clôturée le 13 novembre à Glasgow au Royaume-Uni.

Elle a souligné que la ratification par le Vietnam de l’accord d’élimination progressive du charbon était une bonne évolution. Selon elle, afin de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C, le charbon devrait être éliminé progressivement dans la production d’électricité d’ici 2030 dans les pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et dans le monde entier d’ici 2040.

Cependant, la transition du charbon doit passer aux énergies renouvelables plutôt qu’au gaz naturel et cette élimination complète doit être achevée en 2040, a-t-elle déclaré.

Selon Claire Stockwell, cette déclaration montre que le Vietnam et d’autres pays se sont engagés à développer rapidement l’application des technologies et la mise en œuvre des politiques pendant cette décennie, en vue de réaliser la transition du charbon vers une énergie propre d’ici 2030 (ou plus tôt), pour les grandes économies, et dans les années 2040 dans le monde entier.

La déclaration a indiqué que les pays s’arrêteront de délivrer des autorisations aux projets de production d’électricité au charbon sans accord de financement, n’élaboreront plus de nouveaux plans de construction et mettront fin au nouveau soutien direct du gouvernement.

Stockwell a ajouté que Climate Analytics donnait en ce moment ses évaluations sur l’engagement du Vietnam à atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici à 2050.

Lors de la COP26, les parties ont adopté la convention climatique de Glasgow, selon laquelle elles ont réaffirmé l’objectif de limiter le réchauffement de la planète à 2 °C et ont appelé à éliminer progressivement la production d’électricité à partir du charbon et les subventions inefficaces aux combustibles fossiles.

L’un des principaux contenus de la COP26 est l’objectif de ramener les émissions nettes à zéro, auquel de nombreux dirigeants mondiaux se sont également fortement engagés.

Dans son discours, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a affirmé que le Vietnam s’était fortement engagé à atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

La COP26 a été témoin de nombreux engagements des dirigeants mondiaux afin de lutter contre les changements climatiques et de protéger l’environnement.

105 pays, dont le Vietnam, ont participé à un événement au cours duquel leurs dirigeants ont annoncé leur engagement à réduire les émissions mondiales de méthane.

Le Vietnam a également assisté à l’évènement intitulé « Agir pour les forêts et l’utilisation des terres » présidé par le Premier ministre britannique, Boris Johnson. Plus de 100 dirigeants se sont engagés à enrayer et à inverser la déforestation et la dégradation des terres d’ici 2030, afin de maintenir l’augmentation de la température mondiale à 1,5 °C.

Les dirigeants mondiaux ont également approuvé une contribution de 19 milliards de dollars au Fonds public-privé afin d’investir dans la protection et la restauration des forêts et au plan pour éliminer la déforestation.

NDEL