Promouvoir l’héritage de feu le Premier ministre Abe dans le renforcement des liens Vietnam – Japon

Je ressens une fois de plus l’affection particulière du peuple vietnamien pour le Premier ministre Abe et le Japon, ainsi que sa détermination à mettre en valeur l’héritage de M. Abe Shinzo pour promouvoir davantage les relations bilatérales.
Le Président Nguyên Xuân Phuc écrit dans le registre de condoléances en mémoire de feu le Premier ministre Abe. Photo : baoquocte.
Le Président Nguyên Xuân Phuc écrit dans le registre de condoléances en mémoire de feu le Premier ministre Abe. Photo : baoquocte.

Le regretté Premier ministre Abe Shinzo était l’un des dirigeants internationaux qui ont, très tôt, apprécié la valeur géopolitique et économique du Vietnam. En janvier 2013, il a choisi le Vietnam comme destination pour son premier voyage à l’étranger après avoir été élu Premier ministre du Japon, pour la deuxième fois.

De plus, en mai 2016, il a invité le Vietnam à participer au sommet élargi du G7 à Ise-Shima, présidé par lui-même.

Il s’agissait de la première fois que le Vietnam était présent au sommet du G7, et pour le Président Nguyên Xuân Phuc (alors Premier ministre), c’était le premier haut niveau événement diplomatique multilatéral auquel il assistait après son entrée en fonction.

Depuis lors, le Premier ministre Abe Shinzo et le Président Nguyên Xuân Phuc ont eu de grandes contributions au développement des relations nippo-vietnamiennes en établissant une relation de profonde confiance mutuelle et en entretenant un dialogue régulier.

Actuellement, le Japon et le Vietnam promeuvent constamment une coopération stable et établissent de solides relations d’amitié dans tous les domaines sur la base d’un partenariat stratégique approfondi. Les visites régulières de hauts dirigeants ont donné un coup de fouet au développement des relations bilatérales.

Lorsque le Premier ministre Abe a pris ses fonctions pour la deuxième fois, le Vietnam et le Japon ont régulièrement organisé des visites et des entretiens de haut niveau chaque année jusqu’à ce que la pandémie de Covid-19 éclate en février 2020.

L’ancien Premier ministre, Suga Yoshihide, a poursuivi cette politique en choisissant le Vietnam comme première destination lors de sa visite à l’étranger. Et le Premier ministre Kishida Fumio a accueilli le Premier ministre Pham Minh Chinh en tant que son premier invité étranger de haut rang.

Les 11 et 12 juillet, l’ambassade du Japon au Vietnam a ouvert un registre de condoléances en mémoire de feu le Premier ministre Abe. Le Président Nguyên Xuân Phuc s’y est rendu pour exprimer ses condoléances devant le décès d’un ami très important du Vietnam.

Plus de 1 000 Vietnamiens, dont de nombreux hauts dirigeants, se sont rendus à l’ambassade pour formuler leurs condoléances et écrire dans le registre de deuil.

Je ressens une fois de plus l’affection particulière du peuple vietnamien pour feu le Premier ministre Abe et le Japon, ainsi que sa détermination à mettre en valeur l’héritage de M. Abe Shinzo pour promouvoir davantage les relations bilatérales.

En 2023, le Japon et le Vietnam célébreront le 50e anniversaire historique de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Je pense qu’au cours de cette période, la présence du Président Nguyên Xuân Phuc, qui avec feu le Premier ministre Abe, a établi une nouvelle ère dans les relations bilatérales, lors des funérailles nationales a une signification symbolique dans le regard rétrospectif sur le parcours passé des relations bilatérales et l’orientation vers le futur.

Je pense que c’est aussi l’occasion de porter les relations nippo-vietnamiennes à un nouveau palier, et je voudrais exprimer ma sincère gratitude et souhaiter la bienvenue au Président Nguyên Xuân Phuc pour le fait qu’il se rendra au Japon et assistera aux obsèques nationales.

Promouvoir l’héritage de feu le Premier ministre Abe dans le renforcement des liens Vietnam – Japon  ảnh 1

Le Nguyên Xuân Phuc (alors Premier ministre) et l'ambassadeur du Japon au Vietnam, Yamada Takio. Photo : baoquocte

Il reste trois mois avant 2023, l’année marquant le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et le Vietnam. Lors de la visite du Premier ministre Kishida au Vietnam, en avril de cette année, les dirigeants des deux pays ont affirmé qu’ils travailleraient en étroite collaboration pour créer un événement commémoratif à la hauteur des relations bilatérales actuelles.

Les relations Japon-Vietnam avec leur « potentiel infini » approchent d’une période de développement remarquable. J’espère que le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et le Vietnam créera une base pour que les relations entre les deux pays se développent davantage, en se tournant vers l’avenir et en se positionnant dans la région et dans le monde comme un partenariat d’égal à égal et mutuellement avantageux.

À mon avis, un facteur fondamental important du développement des relations nippo-vietnamiennes est « la compréhension et l’empathie entre les peuples ».

Cela se trouve dans tous les domaines des relations nippo-vietnamiennes et à travers toutes les générations, y compris la jeune génération.

Considérons le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et le Vietnam comme une opportunité pour réaffirmer et redécouvrir la relation entre les deux pays, et en faire une année de fort développement vers l’avenir.

De nombreux projets de célébrations auront lieu au Japon et au Vietnam. J’espère que ce seront des activités honorant la compréhension et l’empathie entre les peuples, dans lesquelles tous les gens peuvent participer et dont ils peuvent profiter ensemble.

Dans cet esprit, unissons-nous pour célébrer le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et le Vietnam.