Quatre nouvelles espèces végétales trouvées au Parc national de Bidoup - Nui Bà

Mardi, 04 mai 2021 à 14:41:50
 Font Size:     |        Print
 

Quatre nouvelles espèces végétales trouvées au Parc national de Bidoup - Nui Bà. Photo : thanhnien.vn.

Nhân Dân en ligne - Les scientifiques viennent d'annoncer la découverte de quatre nouvelles espèces végétales dans le Parc national de Bidoup - Nui Bà, dans la province de Lâm Dông (dans les Hauts plateaux du Centre).

Le directeur du Parc national, Lê Van Huong, a indiqué que trois célèbres revues internationales spécialisées de botanique, dont Brittonia, International Camellia Society et Phytotaxa, ont annoncé la découverte de quatre nouvelles plantes qu’abrite ce parc national, dont deux espèces appartiennent au genre Camellia et deux autres appartiennent au genre Begonia.

Selon Lê Van Huong, les nouvelles découvertes, publiées dans de prestigieuses revues internationales spécialisées en science botanique, font la fierté du personnel scientifique et de leurs associés travaillant dans le parc.

Le Camellia est le plus grand genre de la famille des thés (Theaceae), avec plus de 300 espèces recensées dans le monde. Le Vietnam et la Chine sont les deux pays enregistrant la répartition la plus élevée des espèces de ce genre. Ces dernières années, il y a eu de nombreuses nouvelles découvertes d'espèces de ce genre, qui ont considérablement enrichi la biodiversité nationale et régionale.

Au Vietnam, le genre Camellia est étudié depuis longtemps par d'éminents auteurs locaux, portant le nombre total d'espèces de ce genre à plus de 80 espèces d'ici 2021.

La découverte des deux espèces de Begonia ci-dessus est le résultat d'un projet de coopération pour étudier les plantes du plateau de Langbiang, au Vietnam, entre le Centre de conservation botanique Cecilia Koo (Taiwan, Chine), l’Institut de l’écologie du Sud et le Parc national Bidoup - Nui Bà, a fait savoir Lê Van Huong.

Le Begonia Hon Giao est une plante herbacée de 20 à 30 cm de haut, aux feuilles non lobées ou symétriques, mais oblongues en forme d'œuf à large, avec un long pétiole. Ses fleurs apparaissent de janvier à mars chaque année, avec des pétales blancs ou rose pâle, avec des étamines jaunes émergeant à la base de la fleur.

Le Begonia Lam Dong est également une plante herbacée de 10 cm de haut, avec de nombreuses plumes. Son fruit est dur, vert clair à rose crème, de forme triangulaire, mesurant 5 à 10 mm de long et 4 à 8 mm de large. Ses feuilles et ses pétioles sont petits, vert clair à rose foncé, de 8,5 à 25 cm de long, de 2,2 à 3,5 mm d'épaisseur, avec le limbe asymétrique, ovoïde à lancéolé, de 10 à 13,5 cm de long et de 5,5 à 7,5 cm de large. Sa base de feuille est en forme de cœur plus distinctif que celle du Begonia Hon Giao, avec ses feuilles argentées duveteuses au-dessous. Les fleurs sont unisexes, avec des tiges mesurant 12 à 23 mm de long, blanches à roses, fleurissant de septembre à novembre chaque année.

Le directeur du Parc national, Lê Van Huong, a déclaré que la découverte d’une nouvelle espèce végétale devait faire l'objet d'un processus d'évaluation rigoureux et indépendant par des scientifiques internationaux spécialisés dans la recherche approfondie sur les espèces et sous-espèces proches de celles nouvellement découvertes. À partir de la recherche initiale, les scientifiques déterminent la zone d'enquête, collectent, trouvent des différences et les comparent avec des centaines d'échantillons et de documents nationaux et étrangers, puis synthétisent les résultats et les envoient à des revues spécialisées, ainsi que pour répondre aux questions des évaluateurs indépendants.

L'élargissement de la recherche collaborative et le renforcement des enquêtes de terrain pour évaluer pleinement le niveau de population et l'état de conservation des plantes et se concentrer sur les espèces rares avec une distribution naturelle étroite sont essentiels pour la conservation de la biodiversité dans le Parc national de Bidoup - Nui Bà. Ces informations sont à la base du développement d'une stratégie de conservation adaptée à chaque espèce ou groupe d'espèces sur la base des ressources existantes.

L'annonce des quatre nouvelles espèces originaires du parc confirme une fois de plus sa valeur de biodiversité très particulière.

NDEL