COP26 : le Vietnam rattrape la tendance mondiale de développement vert

Mercredi, 08 décembre 2021 à 23:21:12
 Font Size:     |        Print
 

Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a affirmé qu'à travers ses engagements pris lors de la COP26, le Vietnam avait rattrapé la tendance mondiale de développement vert.

Lors d'un séminaire tenu le 7 décembre sur les résultats de la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), le ministre Trân Hông Hà a déclaré que la Conférence avait été un succès, marquant une percée dans la transformation du modèle de développement mondial basé sur les énergies fossiles à un développement à faibles émissions carbonées, vers des émissions nettes « zéro ».

Les engagements du Vietnam de zéro émission nette d'ici 2050 et ses contributions à la réduction des émissions mondiales de méthane favoriseront son accès à des ressources financières mondiales au service d'un développement à faibles émissions. C'est aussi une opportunité pour le Vietnam de se développer, a-t-il souligné.

De son côté, le chef adjoint du Département du changement climatique du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, Pham Van Tân a déclaré que l'engagement et les contributions responsables du Vietnam à la COP26 avaient été très appréciés par la communauté internationale, ouvrant de nombreuses opportunités de coopération en matière de croissance à faibles émissions et favorisant l'économie circulaire dans l'adaptation au changement climatique.

La loi révisée de 2020 sur la protection de l'environnement et un projet de décret sur l'atténuation des émissions de gaz à effet de serre et la protection de la couche d'ozone ont été élaborés pour être pleinement compatibles avec les dernières réglementations qui viennent d'être adoptées lors de la conférence, servant de fondement juridique pour mobiliser l'engagement de l'ensemble de la société à faire face au changement climatique.

De son côté, Giorgio Aliberti, ambassadeur de l'Union européenne au Vietnam, a recommandé au pays de continuer à promouvoir la détermination de ses organes publics, localités, organisations et individus concernant le processus de transition verte.

Il a proposé au gouvernement vietnamien et au Premier ministre vietnamien de publier dans les meilleurs délais le décret sur l'atténuation des émissions de gaz à effet de serre et la protection de la couche d'ozone ; et le projet de développement du marché du carbone, entre autres.

Il est également nécessaire d'intensifier la coopération internationale en matière de financement, de technologies et d'amélioration des capacités pour la mise en œuvre des engagements envers l'Accord de Paris et la COP26, a-t-il ajouté.

VNA/NDEL

  Partager cet article