Vietnam - Inde : partage d'expériences entre les hôpitaux de campagne de niveau 2

Nhân Dân en ligne - Une délégation de l'Hôpital de campagne de niveau 2 No 3 du Vietnam rejoignant la mission onusienne, conduite par son directeur, lieutenant-colonel Trinh My Hoa, a effectué une visite de travail à l'Hôpital de campagne de niveau 2 de l'Inde dans l'État de Malakal (Soudan du Sud), selon le Département de maintien de la paix du Vietnam (ministère de la Défense).

Une délégation de l'Hôpital de campagne de niveau 2 No 3 du Vietnam se rend à l'Hôpital de campagne de niveau 2 de l'Inde dans l'État de Malakal (Soudan du Sud). Photo : qdnd.vn
Une délégation de l'Hôpital de campagne de niveau 2 No 3 du Vietnam se rend à l'Hôpital de campagne de niveau 2 de l'Inde dans l'État de Malakal (Soudan du Sud). Photo : qdnd.vn

La délégation a appris les procédures SOP standard dans le fonctionnement de l'hôpital, minutieusement développées et mises à jour par l'hôpital indien au cours des 12 années de son fonctionnement.

Les collègues indiens ont partagé leurs expériences dans le traitement des cas, échangé leur expertise dans la gestion des situations réelles pour améliorer la qualité des services d'examen médical et de traitement des patients de l'Hôpital de campagne de niveau 2 auprès de la mission onusienne.

Les deux hôpitaux de campagne de niveau 2 vietnamien et indien ont organisé des programmes d'échanges sportifs, culturels et gastronomiques. Les deux parties ont aussi organisé une soirée d'échanges culinaires avec la participation de près de 40 invités, dont Mme Leda Limann, chef de la base de Malakal au sein de la mission onusienne.

Lors de cette visite de travail, la délégation de l'hôpital vietnamien a visité et remis des cadeaux à la Police militaire cambodgienne. La délégation a également visité l'Hôpital de campagne de niveau 1 de la Marine du Bangladesh.

Auparavant, une délégation de l’Hôpital de campagne de niveau 2 de l’Inde, conduite par le colonel Rishi Raj, son commandant, avait visité l’hôpital vietnamien. En juillet 2021, les deux hôpitaux s'étaient coordonnés, pour la première, pour organiser en ligne une formation sur l’amélioration de la capacité médicale et de contrôle de l'épidémie de COVID-19.