À Davos, le Vietnam appelle au soutien à ses objectifs de développement

Le Vice-Premier ministre Trân Hông Hà a appelé les représentants du monde économique réunis à Davos à renforcer leur coopération et assister le Vietnam dans la mise en œuvre des objectifs de développement.
Le Vice-Premier ministre Trân Hông Hà lors de la table ronde avec les dirigeants économiques mondiaux, à Davos, le 17 janvier. Photo : VGP.
Le Vice-Premier ministre Trân Hông Hà lors de la table ronde avec les dirigeants économiques mondiaux, à Davos, le 17 janvier. Photo : VGP.

Le Vietnam préconise de continuer à créer et à maintenir un environnement macroéconomique stable pour le développement, de s’adapter de manière proactive et flexible à des évolutions imprévisibles, de stabiliser la macroéconomie et d’améliorer la résilience de l’économie, a-t-il déclaré à une table ronde tenue dans le cadre de la 53e édition du Forum économique mondial (FEM) de Davos.

Il s’agit aussi de construire une économie indépendante et autonome liée à une intégration internationale approfondie et efficace ; d’attacher de l’importance au développement d’infrastructures stratégiques de transport, de technologie, de connexion régionale et de verdissement, d’opérer la transition vers une économie circulaire et sobre en carbone, et de profiter des avantages offerts par 15 accords de libre-échange que le Vietnam a signés, a-t-il poursuivi.

Le pays envisage de profiter au mieux les nouveaux moteurs de la croissance, d’exploiter au maximum les ressources financières et technologiques nationales et internationales au travers des accords climatiques, de réaliser la transformation verte, la transition vers une économie circulaire et sobre en carbone de concert avec la transformation numérique, de développer vigoureusement la science et la technologie, l’innovation et la créativité, et de construire un écosystème de start-up innovantes.

Placée sur le thème de "la coopération dans un monde fragmenté", la 53e édition du FEM vise, selon son fondateur et président exécutif du conseil d’administration, Klaus Schwab, à discuter des moyens de lutter contre la fragmentation et l’érosion croissante de la confiance aux niveaux mondial et national grâce à une coopération accrue entre les gouvernements et les entreprises, permettant une reprise forte et durable.

Le même jour, le Vice-Premier ministre Trân Hông Hà a transmis au professeur Klaus Schwab l’invitation du Premier ministre Pham Minh Chinh de se rendre au Vietnam pour coprésider un dialogue stratégique national Vietnam - FEM d’ici à la fin de l’année.

Il a souhaité que le FEM continue à promouvoir son rôle de pionnier dans la promotion du partenariat public-privé, à façonner des idées et nouveaux modèles de coopération ; à soutenir les pays en développement, dont le Vietnam ; à coopérer avec le Vietnam dans son processus de construction d’une économie verte, circulaire et à faible émission de carbone.

À Davos, le Vietnam appelle au soutien à ses objectifs de développement  ảnh 1

Le vice-Premier ministre Trân Hông Hà (à gauche, au centre) et son homologue chinois Liu He, à Davos, le 17 janvier. Photo : VGP.

Lors d’une rencontre avec son homologue chinois Liu He, le vice-Premier ministre Trân Hông Hà a transmis les salutations et l’invitation du secrétaire général du Parti Nguyên Phu Trong d’effectuer une visite au Vietnam. Les deux parties se sont réjouies de nouveaux progrès dans les relations entre les deux pays.

Les deux vice-Premiers ministres ont convenu que dans les temps à venir, les deux parties travailleront ensemble pour bien mettre en œuvre les perceptions communes et les accords importants conclus lors de la visite officielle en Chine du secrétaire général Nguyên Phu Trong, renforcer constamment la confiance politique et l’amitié traditionnelle, la connexion des stratégies de développement, approfondir leur coopération dans tous les domaines.

Lors de la rencontre avec l’envoyé spécial du président américain, John Kerry, le vice-Premier ministre Trân Hông Hà a affirmé que le Vietnam considère le changement climatique comme l’un des domaines de coopération stratégique entre les deux pays, remerciant le gouvernement et d’autres partenaires de développement pour leur soutien à la transition énergétique au Vietnam.

Il a proposé à John Kerry d’inciter les États-Unis et les partenaires au développement à soutenir le Vietnam dans le transfert de technologie des énergies renouvelables, l’octroi des prêts de financement vert à des taux d’intérêt raisonnables, le partage des expériences en matière de gestion et le soutien au renforcement de la résilience du delta du Mékong.

Le dirigeant vietnamien a également eu une rencontre avec l’administrateur du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Achim Steiner, au cours de laquelle il a remercié le PNUD pour le soutien au développement socio-économique en près d’une décennie, et a souhaité poursuivre une coopération technique avec le PNUD, notamment dans la transition vers une économie verte et le redressement post-Covid.