Dang Hoang Giang rencontre une représentante des mouvements de gauche aux États-Unis

Nhân Dân en ligne — Merle Ratner est une militante de gauche de premier plan aux États-Unis. Elle a participé aux mouvements contre la guerre américaine au Vietnam dès l’âge de 13 ans. Elle est également cofondatrice et coordinatrice de la Campagne de secours et de responsabilité de l’agent orange au Vietnam (VAORRC).

L’ambassadeur vietnamien, Dang Hoàng Giang, représentant permanent du Vietnam auprès des Nations unies (ONU), rend visite à Merle Ratner et à sa famille. Photo: VNA
L’ambassadeur vietnamien, Dang Hoàng Giang, représentant permanent du Vietnam auprès des Nations unies (ONU), rend visite à Merle Ratner et à sa famille. Photo: VNA

L’ambassadeur vietnamien, Dang Hoàng Giang, représentant permanent du Vietnam auprès des Nations unies (ONU), a récemment rendu visite à Merle Ratner et à sa famille.

Il a affirmé que Merle Ratner et son mari avaient grandement contribué au renforcement des relations amicales entre les deux peuples au cours des dernières décennies.

Il a hautement apprécié leurs avis afin d’aider le Vietnam à améliorer l’efficacité de sa diplomatie populaire, tout en affirmant que le Vietnam persistait dans la poursuite de l’application du marxisme-léninisme et de la construction du socialisme adapté à l’environnement actuel.

Il a également répondu à un certain nombre de questions internationales émergentes, ce qui a suscité l’attention du public local, notamment des sympathisants de la gauche américaine.

Il a exprimé son espoir que ce couple continuerait à contribuer au renforcement des liens entre le Vietnam et les représentants des mouvements de gauche aux États-Unis, notamment les jeunes de couleur et ceux d’origine vietnamienne, afin d’améliorer encore la compréhension mutuelle entre les peuples des deux pays et d’échanger les résultats obtenus dans la recherche du marxisme et du socialisme.

Merle Ratner et son mari, Ngo Thanh Nhan, ont hautement apprécié les sentiments que l’ambassadeur avait accordés aux amis de la gauche américaine.

Ils ont passé en revue leurs souvenirs de jeunesse lorsqu’ils avaient participé à la manifestation contre la guerre américaine au Vietnam, leurs relations avec des générations de diplomates vietnamiens, depuis les premiers jours de la création de la Délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU, et leurs actions afin de renforcer les liens au sein de la communauté vietnamienne aux États-Unis et entre les peuples des deux pays au cours des 40 dernières années.

Ngô Thanh Nhàn, qui est titulaire d’un doctorat en linguistique de l’Université de New York, a contribué au codage et à la normalisation de l’écriture des scripts vietnamiens, du nôm (écriture démotique pour la transposition phonétique du vietnamien) et de la langue de l’ethnie Cham sur les ordinateurs. Il est également vice-président de l’Association vietnamienne pour préserver le nôm aux États-Unis.

Il a participé aux mouvements contre la guerre américaine au Vietnam en 1960 et est devenu coordinateur de la VAORRC.