Des étudiants français découvrent les relations du Vietnam avec la France et l'UE

Nhân Dân en ligne – L'Ambassade du Vietnam en France, en collaboration avec l’Association des initiatives de recherche sur l’Asie du Sud-Est (SEAA), a organisé, le 13 avril, un séminaire sur le thème « Relations Vietnam - France et Relations Vietnam - UE » avec la participation des étudiants de l'Institut d’études politiques (Science-Po) de Paris.

L'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, s'entretient avec des étudiants de de l'Institut d’études politiquesde Paris. Photo : VNA.
L'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, s'entretient avec des étudiants de de l'Institut d’études politiquesde Paris. Photo : VNA.

Dans une atmosphère ouverte, les étudiants ont écouté l'ambassadeur Dinh Toàn Thang sur l'importance des relations entre le Vietnam et la France, entre le Vietnam et l'UE dans la politique étrangère du Vietnam du Sud, notamment concernant le « Đổi mới » (Renouveau) et l'intégration internationale du Viêt Nam.

Des étudiants français découvrent les relations du Vietnam avec la France et l'UE ảnh 1

L'ambassadeur du Vietnam en France Dinh Toàn Thang (au centre) des étudiants de de l'Institut d’études politiquesde Paris. Photo : VNA.

L'ambassadeur a souligné que la relation entre le Vietnam et la France est une relation de longue date. Grâce à des décennies de développement, les deux pays sont actuellement devenus des compagnons fiables. La France est non seulement un partenaire stratégique, mais aussi l'un des partenaires les plus importants du Vietnam en Europe, ainsi que sur la scène internationale.

Les relations entre le Vietnam la France ont obtenu de nombreux succès dans de nombreux domaines.

Les deux pays ont également coopéré pour faire face aux défis mondiaux et régionaux, tels que le maintien de la paix, le développement durable, la réponse au changement climatique et la prévention de la pandémie de COVID-19.

L'UE est un partenaire important du Vietnam, non seulement en termes de politique-diplomatie et d'économie, mais aussi de coopération sur les questions régionales et internationales, a affirmé l’ambassadeur vietnamien.

Le Vietnam et l'UE ont signé de nombreux accords, jetant les bases de leur partenariat, tels que l'accord de partenariat et de coopération internationale entre le Vietnam et l’UE et plus récemment l'accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA).

Lors de la session de discussions, les étudiants ont posé de nombreuses questions sur les enjeux politiques régionaux et internationaux, de la question de la Mer Orientale à des sujets plus spécifiques tels que les mécanismes de coopération entre le Vietnam et la France/UE.

Lors de la discussion, l'ambassadeur vietnamien a rappelé la politique étrangère d'indépendance et d'autonomie du Vietnam, basée sur le principe de se faire des amis et des partenaires fiables de tous les pays, et sa volonté de régler tous les différends par des mesures pacifiques, sur la base du droit international, afin d'assurer la paix, la sécurité, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde.

Dans une interview avec le journaliste de VNA, la jeune étudiante, Priscilla Mohr, a partagé : « La discussion a été un échange académique vraiment utile. Outre les problèmes actuels, nous avons également discuté de l'avenir de l'université. Pour nous, les étudiants et professionnels, il est utile de savoir où nous pourrions être dans l'avenir ».

Selon Ludovic Francis, le séminaire lui a apporté, ainsi qu'à d'autres étudiants, de nombreuses informations allant de l'économie à la sécurité nationale et la situation géopolitique de la région.

L’Association des initiatives de recherche sur l’Asie du Sud-Est (SEAA) est une organisation à but non lucratif et non gouvernementale fondée par un groupe de chercheurs passionnés de Sciences Po, un institut de sciences politiques français spécialisé dans la formation de dirigeants et hommes politiques français.

Fondée en 2018, l'Association a pour objectif de promouvoir la compréhension sur les questions de l'Asie du Nord-Est et de l'Asie du Sud-Est, d'organiser des débats, de réfléchir sur toutes les questions liées à la situation culturelle, économique, politique et sociétale de cette région et de créer un réseau d'experts intéressés par ces questions, tant dans le secteur privé que public.