John Kerry suggère au Vietnam de développer les énergies renouvelables

Nhân Dân en ligne - En recevant le 20 juin, à Hanoi, l’ancien secrétaire d’État américain, John Kerry, le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, a hautement apprécié les contributions actives de celui-ci au renforcement des relations vietnamo-américaines.

Le PM vietnamien, Nguyên Xuân Phuc (à droite), et l'ancien secrétaire d'État américain, John Kerry. Photo: Trân Hai/NDEL.
Le PM vietnamien, Nguyên Xuân Phuc (à droite), et l'ancien secrétaire d'État américain, John Kerry. Photo: Trân Hai/NDEL.

Informant son interlocuteur du succès de sa dernière visite aux États-Unis, le PM vietnamien a indiqué que la signature de nombreux contrats durant cette visite permettrait de promouvoir les belles relations bilatérales.

Le PM Nguyên Xuân Phuc s’est aussi félicité de la mise en œuvre efficace du projet de l’Université Fulbright au Vietnam qui contribue à la formation des ressources humaines qualifiées. Selon lui, le Gouvernement vietnamien s’engage à favoriser le fonctionnement de cette université. Il a souhaité que les États-Unis accordent des aides matérielles et envoient de bons enseignants ​pour assurer la qualité de cet établissement.

Nguyên Xuân Phuc a également appelé les États-Unis à soutenir le Vietnam dans la résilience aux changements climatiques qui affectent gravement la région du Sud du pays.

Le chef du Gouvernement vietnamien a enfin invité l’ancien secrétaire d’État américain à poursuivre ses contributions au resserrement des liens bilatéraux, notamment dans l’économie et le commerce.

Pour sa part, l’ancien secrétaire d’État américain, John Kerry, a constaté que la récente visite du PM Nguyên Xuân Phuc aux États-Unis avait grandement contribué au développement durable et stable des relations bilatérales.

Remerciant le PM vietnamien pour son soutien accordé au projet de l’Université Fulbright, John Kerry s’est déclaré convaincu que ce projet contribuerait davantage au développement socio-économique du Vietnam et au rehaussement de la position nationale sur la scène internationale. Ce projet, selon lui, deviendra un centre de promotion des projets et programmes de coopération entre les deux pays.

John Kerry a également souligné les grands potentiels du Vietnam dans le développement des énergies renouvelables, avant de lui suggérer de demander l’aide des institutions financières internationales ​pour ce secteur.

John Kerry suggère au Vietnam de développer les énergies renouvelables  ảnh 1

Le président de la Commission de l’Économie du CC du PCV, Nguyên Van Binh (à droite), et l’ancien secrétaire d’État américain, John Kerry. Photo: VOV.

* Le même jour, l’ancien secrétaire d’État américain, John Kerry a rencontré le président de la Commission de l’Économie du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Van Binh. Ce dernier s’est déclaré satisfait du développement vigoureux des relations Vietnam - États-Unis dans divers domaines, dont notamment le commerce et l’investissement.

Le président de la Commission centrale de l’Économie, Nguyên Van Binh, a indiqué que le Vietnam attachait toujours de l’importance à la garantie de la sécurité énergétique, le considérant comme l’objectif majeur de sa Stratégie de développement du secteur de l'énergie. Le Vietnam, a-t-il poursuivi, s'oriente vers une économie bas carbone en mettant l’accent sur le développement des énergies renouvelables comme l’énergie solaire et éolienne, ainsi que sur la transition vers des modèles de production et de consommation durables.

L’ancien dirigeant américain, John Kerry, a de son côté, affirmé la volonté de son pays d’assister le Vietnam dans l’adaptation aux changements climatiques, le développement des énergies propres et des infrastructures, ainsi que dans la gestion des ressources en eau et des ressources naturelles.

Selon John Kerry, comme l’économie vietnamienne a connu ces dernier temps un développement rapide, il importe pour le pays de construire des centrales à énergies propres en lieu et place du charbon - l'énergie la plus polluante au monde.

Il a proposé à la partie vietnamienne de coopérer étroitement avec les États-Unis dans la recherche des énergies renouvelables au service du développement durable.