L’ASEAN et l’UE dialoguent sur les vaccins contre le COVID-19

Nhân Dân en ligne - Lors du récent 2e dialogue d’experts UE - ASEAN sur les vaccins COVID-19, des experts de l’ASEAN et de l’UE ont discuté de l’émergence de nouvelles variantes du COVID-19, de l’augmentation de la capacité de fabrication de vaccins et des possibilités et défis du déploiement des vaccins.

Photo : baoquocte.vn.
Photo : baoquocte.vn.

Dans sa remarque, le secrétaire général adjoint de l’ASEAN pour la communauté socioculturelle, Kung Phoak, a noté que cet engagement de coopération réaffirme l’engagement de l’ASEAN en faveur de la sécurité vaccinale et de l’autosuffisance, ce qui souligne la nécessité de renforcer la coopération et les efforts des parties prenantes grâce au partage de connaissances, au renforcement des capacités et à d’autres actions de développement.

Il a en outre souligné que les ministres de la Santé de l’ASEAN avaient adopté, le 14 mai, le Plan stratégique et d’action régional sur la sécurité vaccinale et l’autonomie des vaccins de l’ASEAN pour 2021-2025, ce qui permettra désormais d’accélérer davantage la coopération dans les initiatives liées aux vaccins dans la région.

L’ambassadeur de l’UE auprès de l’ASEAN, Igor Driesmans, a noté que l’événement offrait l’opportunité de faire participer un mélange unique de médecins spécialistes, de praticiens et de représentants de l’industrie de BioNTech. C’est le dernier exemple du partenariat solide que l’UE et l’ASEAN ont forgé depuis mars 2020 pour lutter contre la crise du COVID-19, a déclaré Igor Driesmans.

Selon lui, l’UE et ses États membres sont les principaux soutiens de la facilité COVAX, en promettant d’y injecter plus de 2,47 milliards d’euros. Le mécanisme vise à fournir un accès aux vaccins pour chaque pays, en plus de l’assistance dédiée de l’UE à l’Asie du Sud-Est, qui comprend le paquet « Team Europe » de 800 millions d’euros, pour atténuer l’impact du COVID-19 sur l’ASEAN et de 20 millions d’euros du programme d’appui aux activités de l’OMS dans la région.

En outre, l’UE a également exporté la moitié de sa production de vaccins, soit plus de 205 millions de doses, vers 45 pays à travers le monde, dont 3,8 millions de doses vers Singapour et 2,5 millions de doses vers la Malaisie. L’ASEAN devrait recevoir plus de 32 millions de doses, d’ici la fin de 2021.

Le Dr Sierk Poetting, directeur financier et chef de l’exploitation de BioNTech, a qualifié l’augmentation de la capacité de fabrication de priorité clé. Il a noté l’augmentation de leurs propres capacités d’environ 1,3 milliard de doses à 3 milliards de doses en six mois et a promis d’explorer plus avant des moyens supplémentaires de le faire, comme par le biais d’accords de licence avec des partenaires expérimentés.

L’ASEAN et l’UE ont convenu de tenir des dialogues d’experts sur les vaccins COVID-19 lors de la 23e réunion ministérielle ASEAN - UE, le 1er décembre 2020. Sa première édition a eu lieu une semaine plus tard, couvrant les stratégies et les aspects pratiques de l’autorisation, de la production et de la distribution des vaccins et a réuni plus de 100 experts.