Le ministère de l’Industrie et du Commerce propose d’ajuster la Planification de l'électricité VIII

Nhân Dân en ligne - Le ministère de l’Industrie et du Commerce vient de publier un document No.4778/TTr-BCT pour solliciter l'avis de la Permanence du gouvernement sur l’ajustement du Plan national de développement de l'électricité pour la période 2021-2030, avec vision à l'horizon 2045 (Planification de l’électricité VIII).
Photo: VNA
Photo: VNA

Plus précisément, le ministère sollicite l'avis de la Permanence du gouvernement sur l'examen des projets d'énergie au charbon et au gaz ; les projets d'énergie solaire; les indices liés à l'électricité dans la Résolution 55-NQ/TW sur les orientations stratégiques pour le développement énergétique national du Vietnam jusqu'en 2030, avec une vision jusqu'en 2045 ; la structure des sources d'énergie jusqu'en 2030 dans la Planification de l’électricité VIII ; le mécanisme en faveur des projets transitoires éoliens et solaire ; le mécanisme pilote d'achat et de vente directs d'électricité entre les producteurs d'énergies renouvelables et les grands utilisateurs d'électricité (DPPA).

La Planification de l’électricité VIII a pris en compte le remplacement des projets de centrales à charbon et de ceux qui sont encore en suspens. Ce plan vise également un équilibre dans la production d'électricité entre les régions et encourage le développement d'autres combustibles comme l'hydrogène et l'ammoniac.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce a proposé au gouvernement de ne pas inclure 14.120 MW d'électricité au charbon dans le Plan directeur pour atteindre l'objectif de zéro émission nette d'ici 2050.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce propose d’ajuster la Planification de l'électricité VIII  ảnh 1

Photo: VNA

Selon la Planification de l’électricité VIII, la capacité électrique nationale d'ici 2030 serait de 120.995 à 148.358 mégawatts (MW).

Ce plan a défini une feuille de route pour réduire drastiquement l'énergie au charbon afin de la convertir et de la remplacer par des sources d'énergie propres, en particulier l'éolien et le solaire. D'ici 2045, l'ensemble du système ne disposera que de 9,6 % d'énergie au charbon, tandis que l'éolien et le solaire représenteront 50,7 %, garantissant les engagements du pays en matière de conversion d'énergie et de protection de l'environnement.

VNA/NDEL