Le Vietnam reste un aimant à investissements après la réouverture du tourisme

Nhân Dân en ligne - Grâce à une population jeune, des coûts de main-d’œuvre compétitifs, des politiques de relance post-Covid-19 et la réouverture du secteur du tourisme, le Vietnam est considéré comme un pôle d’investissement de plus en plus attractif dans l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Photo d'illustration : VNA
Photo d'illustration : VNA

Selon le journal singapourien Business Times, "des mesures de prévention décisives et un soutien ciblé du gouvernement" ont aidé le Vietnam à limiter le ralentissement économique causé par l’impact de l’épidémie de Covid-19.

Avant l’épidémie, le produit intérieur brut (PIB) du Vietnam avait augmenté de 7,02%. En 2020, ce chiffre est tombé à 2,91%, mais c’était l’un des taux de croissance les plus élevés au monde.

En 2021, le PIB a chuté de 2,58 % en raison de restrictions prolongées et d’une forte baisse des dépenses de consommation. Cependant, le gouvernement table sur une croissance économique de 6 à 6,5% cette année.

Selon une enquête de la Fédération des entreprises de Singapour (Singapore Business Federation-SBF) menée de juillet à octobre 2021, les entreprises singapouriennes sont toujours intéressées par le marché vietnamien.

Le Vietnam se classe au deuxième rang des pays où les entreprises singapouriennes souhaitent investir. Sur 440 entreprises ayant de futurs plans d’expansion, 31% ont choisi le Vietnam pour étendre leurs activités.

En fait, Singapour est le premier investisseur au Vietnam depuis deux ans. En 2021, il a injecté plus de 10,7 milliards de dollars, ce qui représentait 34,4% du total des investissements au Vietnam.

Harry Loh, PDG de la banque UOB Vietnam, a déclaré qu’"un point encourageant est que malgré le Covid-19, les investisseurs continuent d’investir au Vietnam".

Pendant ce temps, le Vietnam cherche activement à relancer l’industrie du tourisme avec des plans de réouverture complète aux visiteurs étrangers.

Selon Harry Loh, la levée de presque toutes les restrictions de voyage à partir du 15 mars aura de nombreux effets positifs.

Les données du portail en ligne allemand Statista montrent que le Vietnam était l’un des pays accueillant le plus grand nombre de touristes internationaux dans la région Asie-Pacifique en 2019.

Selon le magazine dThe Diplomat, au cours des deux dernières décennies, le secteur du tourisme au Vietnam s’est développé à pas de géant. Pendant la période précédant le Covid-19, l’industrie du tourisme a généré quelque 32 milliards de dollars de revenus par an, ce qui représentait plus de 10 % du PIB.

Ainsi, la relance du tourisme devient un enjeu clé dans le plan plus large du gouvernement vietnamien pour relancer l’économie.