Le Vietnam s’engage à lutter contre la prolifération des armes de destruction massive

Nhân Dân en ligne – Le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) a tenu le 28 juin un débat ouvert portant sur les efforts mondiaux pour empêcher les acteurs non étatiques de faire proliférer des armes de destruction massive. L’ambassadeur de Bolivie auprès des Nations unies, Sacha Llorenti, l’a présidé.

L’ambassadrice Nguyên Phuong Nga. Photo : VNA
L’ambassadrice Nguyên Phuong Nga. Photo : VNA

Les interventions se sont concentrées sur la mise en place de la résolution 1540 et la résolution 2325 qui visent à empêcher que des acteurs non étatiques, dont particulièrement des terroristes et des extrémistes, acquièrent, développent, fabriquent et utilisent des armes de destruction massive tant nucléaires, chimiques que biologiques, ce qui constituerait une grave menace pour la paix et la sécurité internationales.

Lors de l’événement, Mme Nguyên Phuong Nga, chef de la mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a apprécié le rôle que jouait l’ONU dans la diplomatie multilatérale ainsi que dans les efforts conjoints de la communauté internationale pour poursuivre l’objectif de non-prolifération et de désarmement.

En réaffirmant la position constante et l’engagement fort de la part du Vietnam en matière de désarmement et de lutte contre la prolifération des armes de destruction massive, elle a aussi souligné l’importance de zones exemptes d’armes nucléaires et le droit des États à acquérir la technologie chimique, biologique et nucléaire à des fins pacifiques.