Le Vietnam souhaite bénéficier davantage du soutien de la MIGA

Nhân Dân en ligne - Le vice-premier ministre (PM) du Vietnam, Vuong Dinh Huê, a reçu, le 27 avril, à Hanoi, Karin Finkelston, vice-présidente de la Banque mondiale (BM) et également directrice exécutive de l’Agence multilatérale de Garantie des investissements (MIGA en anglais).

Le vice-PM vietnamien, Vuong Dinh Huê (à droite), et Karin Finkelston, vice-présidente de la BM et directrice exécutive de la MIGA. Photo: VGP.
Le vice-PM vietnamien, Vuong Dinh Huê (à droite), et Karin Finkelston, vice-présidente de la BM et directrice exécutive de la MIGA. Photo: VGP.

Lors de cette rencontre, le vice-PM Vuong Dinh Huê a hautement apprécié l’assistance sous forme d’assurance-investissement de la BM et de la MIGA en particulier en faveur des investisseurs étrangers désireux d'accéder au marché vietnamien. Cela a permis de rassurer ces investisseurs sur la viabilité et la rentabilité de leurs projets au Vietnam, a ajouté le vice-PM vietnamien.

Le gouvernement vietnamien salue l’émission par la MIGA de l’assurance au profit des projets d’extension de production et d’affaires commerciales dans le secteur privé, a souligné Vuong Dinh Huê, ajoutant que cela correspond parfaitement à la stratégie de son pays de développement de l’économie privée.

Le vice-PM vietnamien a également espéré que la MIGA continuerait d’assurer les investissements étrangers au Vietnam en matière d’infrastructures et d’énergie, mais aussi d’étudier la possibilité de baisser la prime d’assurance au profit des investisseurs ayant des projets au Vietnam. Vuong Dinh Huê a enfin plaidé pour un lien plus étroit entre le gouvernement vietnamien et la MIGA.

Pour sa part, la directrice exécutive de la MIGA, Karin Finkelston, a félicité Vuong Dinh Huê pour sa récente nomination au poste de vice-PM du Vietnam.

Elle s’est déclarée convaincue que sa visite au Vietnam permettrait de promouvoir la coopération entre ce pays et les organismes membres de la BM dont notamment la MIGA et la Compagnie financière internationale (IFC en anglais).

Elle a enfin affirmé son souhait de ​collaborer avec le Vietnam dans l​a garantie des projets d’investissement en matière d’infrastructures et d’énergie hydroélectrique, ainsi que dans l'assurance contre les risques politiques.