Les entreprises françaises s’intéressent aux opportunités d’investissement à Binh Duong

Nhân Dân en ligne - La Chambre de commerce et d'industrie de la région Paris Île-de-France (CCI Paris Île-de-France) et le Comité populaire de la province de Binh Duong (au Sud) ont coorganisé, le 31 mai, à Paris, en France, un colloque intitulé «l’environnement d'affaires et les perspectives d’investissement dans le Sud du Vietnam» afin de présenter aux entreprises françaises le potentiel et les opportunités d’investissement dans cette localité vietnamienne.

L’Ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son, prend la parole. Photo: NDEL.
L’Ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son, prend la parole. Photo: NDEL.

Cet événement a vu la participation de l’Ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son, du vice-président permanent du Comité populaire de la province de Binh Duong, Mai Hùng Dung, de la directrice du Département des affaires internationales et européennes de la CCI Paris Île-de-France, Marianne Sasserant, et des représentants de nombreuses entreprises françaises et des économistes.

Lors de sa prise de parole, l’Ambassadeur vietnamien Nguyên Ngoc Son a hautement apprécié l’organisation dudit colloque en le considérant comme une bonne occasion pour la partie vietnamienne de présenter aux entreprises françaises l’environnement d’affaires et d’investissement du Vietnam en général et de la province de Binh Duong en particulier - une économie dynamique du pays. Après plus de 30 ans de Renouveau, le Vietnam s’est intégré profondément à l’économie mondiale et est devenu maintenant un partenaire responsable et dynamique dans la région et la communauté internationale, selon lui.

Le Vietnam et la France disposent de bonnes relations traditionnelles dans de nombreux domaines dont la politique, l’économie, la culture, les sciences, l’éducation, etc. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint quatre milliards de dollars en 2016. La France est le partenaire commercial le plus important du Vietnam en Europe. Actuellement, plus 300 entreprises françaises sont en activité au Vietnam avec un total de 3,4 milliards de fonds d’investissement.

Disposant d’une population de 92 millions d’habitants dont la plupart sont jeunes, le Vietnam maintient ces dix dernières années une croissance du PIB (Produit intérieur brut) de 6% - 7%. Il est devenu une des économies les plus dynamiques d’Asie.

Nguyên Ngoc Son a souligné que la présence de nombreuses entreprises française à ce colloque a témoigné de leur préoccupation envers le Vietnam ainsi que la province de Binh Duong.

La directrice du Département des affaires internationales et européennes de la CCI Paris Île-de-France, Marianne Sasserant, a indiqué que 70% des entreprises françaises en activité au Vietnam investissent dans les provinces méridionales du pays. 35 entreprises françaises parmi celles-ci ont mis en place leurs projets dans la province de Binh Duong et encore de nombreux projets se verront bientôt attribuer une licence d’investissement.

La CCI Paris Île-de-France, chargée d’environ 600 entreprises françaises qui représentent 20% du PIB de ce pays, a établi depuis plusieurs années des relations avec le Vietnam. En 1992, elle a créé un Centre France – Vietnam au service de la formation des gestionnaires pour Ha Noi et Hô Chi Minh-Ville et s’efforce aussi d’appeler les entreprises françaises à investir au Vietnam.

Le vice-président du Comité populaire de Binh Duong, Mai Hùng Dung, a pris en haute estime le potentiel des investisseurs français en souhaitant qu’ils investissent davantage dans sa province. Il a déclaré que sa province est l'une des premières localités du Vietnam en termes d’attrait de l'investissement direct étranger (IDE).
Jusqu’à maintenant, la province de Binh Duong a reçu 2.992 projets d’IDE de 59 pays et territoires, cumulant 27,3 milliards de dollars de capitaux enregistrés. Elle encourage toujours les entreprises étrangères à investir dans les hautes technologies, l’industrie auxiliaire, l’informatique, l’électricité et l’électronique, la mécanique, le commerce, les services et le développement de la main-d’œuvre, etc.