Ouverture du Forum d’entreprises francophones à Hô Chi Minh-Ville

Nhân Dân en ligne - Le Forum d’entreprises francophones, l’un des événements majeurs organisés durant la Mission économique et commerciale de la Francophonie (MECA) au Vietnam, conduite par la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, s’est officiellement ouvert mardi 22 mars à Hô Chi Minh-Ville.

La secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo (centre) au Forum d’entreprises francophones, mardi après-midi à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA
La secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo (centre) au Forum d’entreprises francophones, mardi après-midi à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA

L'événement a réuni pas moins de 500 entreprises, dont une centaine d’entrepreneurs, acteurs économiques et représentants internationaux des 25 pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

Coopération avec la mégapole du Sud

À Hô Chi Minh-Ville du 21 au 23 mars, la MECA axe son travail sur l’amélioration des dispositifs innovants et structurants visant à accompagner de manière concrète les entreprises francophones dans leur expansion à l’internationale, notamment en matière d’agro-industrie, d'énergies renouvelables et de biens et services numériques.

Dans son discours d’ouverture, Duong Anh Duc, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a adressé ses vifs remerciements et ses chaleureuses salutations à Mme Mushikiwabo ainsi qu’aux délégués de la MECA et la communauté d’entreprises vietnamiennes, dans le contexte où le Vietnam ouvre ses portes suite à la levée des restrictions liées à la lutte contre la pandémie de COVID-19.

"Nous sommes vraiment ravis de vous accueillir à Hô Chi Minh-Ville, vous êtes l’une des premiers invités à venir dans notre ville depuis la réouverture du pays aux visiteurs internationaux", a déclaré Duong Anh Duc. D’ajouter que la pandémie de COVID-19 a frappé presque tous les secteurs de l’économie, ce qui a suspendu et brisé de nombreuses chaînes de valeurs, menaçant la sécurité économique et alimentaire dans le monde.

"Dans ce contexte, la venue de la MECA accompagnant plus de 80 entreprises à destination du Vietnam pour promouvoir le commerce mutuel est très significative. Il s’agit d’une occasion idéale pour les entreprises francophones d’établir des partenariats, de se connecter entre elles pour créer de nouvelles chaînes de ravitaillement dans le flux commun du commerce global", a insisté M. Duc.

En matière de coopération, selon M. Duc, la mégapole du Sud s’est engagée à créer des conditions favorables pour accompagner et accélérer les échanges commerciaux entre la ville et les entreprises de l’espace francophone. Il souhaite que des missions de ce genre se répètent pour concrétiser leurs projets et leurs coopérations dans différents secteurs et que l’OIF continue à assumer le rôle d’innovateur et de pionnier reliant plus étroitement les entreprises francophones et celles basées à Hô Chi Minh-Ville.

Selon M. Duc, la ville ambitionne d’atteindre une croissance de 6 - 6,5% du PIB en 2022, en développant son économie numérique, construisant la ville intelligente et améliorant l’environnement d’investissement sans oublier de profiter des accords de libre-échange avec les pays signataires et de renforcer la coopération commerciale avec les pays francophones en particulier.

Aide à la reprise économique

De son côté, la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a également tenu à remercier les autorités du Vietnam en général et de Hô Chi Minh-Ville en particulier pour l’accueil fait aux entreprises francophones, ce qui les mettra dans de bonnes dispositions pour créer des échanges fructueux avec le tissu économique local.

lle a eu aussi un mot de remerciement pour la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI) qui a organisé le programme des visites et de ce Forum qu’elle qualifie de "très important" pour la vie de la Francophonie.

Selon elle, ces rencontres sont la suite logique d’une "relation continue" avec le Vietnam, membre actif de l’OIF depuis longtemps.

Selon Mme Mushikiwabo, les 25 pays de l’espace francophone représentés au sein de cette mission économique ont partagé la même envie de découvrir la région asiatique et le Vietnam en particulier.

"Ce forum pour nous n’est pas simplement une conférence, mais le début d’une relation accélérée entre les hommes et femmes d’affaires de ce pays et ceux de l’espace francophone", a-t-elle poursuivi.

"L’espace économique francophone représente 14% de la population mondiale ; 16% du PIB mondial ; près de 14% des réserves mondiales de ressources minières et énergétiques ; et 20% du commerce mondial des marchandises", a-t-elle résumé, souhaitant que les participants de ce forum, toujours accompagnés par l’OIF, soient aussi présents à la deuxième MECA prévue prochainement en Afrique centrale.

À travers ce forum, la MECA offre l’occasion de faire se rencontrer une centaine d’entrepreneurs et acteurs économiques internationaux (76 d’Afrique, 18 d’Europe, cinq d’Océan indien, deux d’Amérique du Nord et un de Caraïbe), venus de 25 États et gouvernements membres de l’OIF, et plus de 420 entreprises locales pour discuter de leurs projets d’affaires et d’investissement dans différents secteurs.

Par cette mission, l’OIF entend apporter à l’espace francophone - qui a été particulièrement sinistré par la pandémie de COVID-19 -, un fort et concret appui à une reprise économique qui doit être résiliente et durable.