Un fort potentiel de coopération entre la Russie et le Vietnam

Nhân Dân en ligne - Avant la visite officielle en Russie du Président de la République Trân Dai Quang (du 28 juin au 2 juillet), Grigory Trofimchuk, président du Conseil d’expert relevant du Fonds de soutien à l’idée Asie-Europe, a accordé au journaliste de l’Agence vietnamienne de l’Information (VNA) une interview.

Grigory Trofimchuk, président du Conseil d’expert relevant du Fonds de soutien à l’idée Asie - Europe lors de l’interview. Photo : VNA
Grigory Trofimchuk, président du Conseil d’expert relevant du Fonds de soutien à l’idée Asie - Europe lors de l’interview. Photo : VNA

Journaliste : M. Grigory, le Vietnam et la Russie disposent de bonnes relations traditionnelles, et quel est votre point de vue sur leurs relations actuelles ?

M. Grigory Trofimchuk : La Russie et le Vietnam ont des bases solides pour renforcer leurs relations traditionnelles. Avant la désintégration de l’Union soviétique, les deux pays et les deux peuples avaient connu des relations très étroites qui s’étaient consolidées sur la même base idéologique. À ce moment-là, nous nous disions souvent que le Vietnam et l’Union soviétique étaient des compagnons d’armes.

Pendant les années 60-70 du XXème siècle, nous et vous, nous nous intéressions beaucoup à tout ce qui se passait dans votre pays. Évidemment, les guerres ont fini et les deux pays ne cessent de renforcer leur coopération en ce moment.

Le Vietnam et la Russie ont porté leurs relations au niveau de partenariat stratégique intégral. Leur coopération bilatérale s’est épanouie lorsque les deux pays ont mis en œuvre les politiques de réforme économique. En octobre 2016, l’accord de libre-échange (ALE) entre l’Union économique eurasiatique (EAEU) et le Vietnam a été signé, ce qui a contribué à approfondir la coopération économique Vietnam-Russie.

Au cours des six premiers mois de cette année, les échanges commerciaux bilatéraux ont connu des changements actifs. Pourtant, le potentiel de coopération entre les deux pays reste énorme. Les deux pays devront ainsi stimuler leur coopération d’intérêt commun.

Journaliste : Cela veut dire que, malgré les bonnes relations politiques, le Vietnam et la Russie n’arrive pas encore à exploiter leur potentiel de coopération ?

M. Grigory Trofimchuk : C’est vrai. Les relations commerciales et d’investissement ne correspondent pas encore à leur potentiel ni aux bonnes relations politiques entre les deux pays.

Le Vietnam est un grand marché avec près de 100 millions d’habitants et la Russie compte plus de 140 millions d’habitants. Mais, le chiffre d’affaires bilatéral n’a atteint que trois milliards de dollars. Il est clair que l’augmentation du chiffre d’affaires est devenue une tâche de premier rang du programme de coopération entre les deux pays.

Les dirigeants des deux pays ont fixé pour objectif d’augmenter le chiffre d’affaires du commerce bilatéral à 10 milliards. C’est une tâche tout à fait faisable lorsqu’une zone de libre-échange entre le Vietnam et l’EAEU a été fondée. D’après nous, la question la plus importante est que nous devrons examiner la réalité pour régler les difficultés et créer des conditions optimales aux entreprises des deux pays.

Nous espérons que la prochaine signature des accords de coopération dans le cadre de la visite officielle en Russie du Président vietnamien Trân Dai Quang créera une impulsion importante pour le partenariat stratégique Russie-Vietnam.

Journaliste : D’après vous, quel est le rôle de la visite officielle en Russie du Président vietnamien Trân Dai Quang dans la consolidation et la stimulation des relations bilatérales Vietnam-Russie ?

M. Grigory Trofimchuk : La visite officielle en Russie du Président vietnamien Trân Dai Quang est un événement politique important qui permettra de consolider et de développer l’amitié traditionnelle entre les deux pays. Cette visite a été bien préparée depuis longtemps.

En tant qu’expert dans les questions d’intégration eurasienne, nous organiserons une table ronde pour discuter des mesures afin de promouvoir le partenariat stratégique intégral Vietnam-Russie à l’occasion de la visite officielle en Russie du Président vietnamien Trân Dai Quang. Nous nous intéressons particulièrement aux opportunités, aux avantages et aux difficultés des petites et moyennes entreprises des deux pays une fois qu’elles établissent leurs relations.

La visite officielle en Russie du Président vietnamien Trân Dai Quang offrira, sans doute, un bel essor aux relations entre les deux pays.

Journaliste : Nous vous remercions.