Un séminaire scientifique sur les Accords de Paris à Hanoï

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères en collaboration avec l'Académie nationale de politique Hô Chi Minh, la Commission centrale de la mobilisation et de l’éducation du Parti et le ministère de la Défense ont co-organisé, le 16 janvier à Hanoï, un séminaire scientifique sur le thème « 50 ans des Accords de Paris sur la fin de la guerre et le rétablissement de la paix au Vietnam : signification historique et leçons apprises".
La ministre Nguyên Thi Binh signe les Accords de Paris au Centre des conférences internationales le 27 janvier 1973. Photo : VNA.
La ministre Nguyên Thi Binh signe les Accords de Paris au Centre des conférences internationales le 27 janvier 1973. Photo : VNA.

Le séminaire a vu la participation d'environ 350 anciens dirigeants de ministères, secteurs du ressort central comme local et de la ville de Hanoï ; des témoins historiques, des représentants de délégations ayant participé aux négociations, d'anciens vétérans révolutionnaires, de scientifiques, d'experts…

Les délégués ont convenu d'affirmer que le succès des Accords de Paris était le résultat d'une application et d'une mise en œuvre habiles de la pensée diplomatique du Président Hô Chi Minh, marquant la maturité de la diplomatie révolutionnaire vietnamienne moderne. Les négociations de Paris ont laissé de nombreuses leçons précieuses aux générations d'aujourd'hui.

Un séminaire scientifique sur les Accords de Paris à Hanoï  ảnh 1

Séminaire à Hanoï. Photo : VNA.

Prenant la parole, le chef adjoint de la Commission centrale de la mobilisation et de l’éducation du Parti, Lê Hai Binh, a estimé que la sensibilisation avait été un facteur important du succès des Accords de Paris. Le travail de sensibilisation et la diplomatie populaire ont contribué à clarifier la justesse de la guerre de résistance pour le salut national et encouragé les peuples du monde à soutenir le Vietnam et le mouvement pacifiste aux États-Unis.

Présent au séminaire, le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son a affirmé que les Accords de Paris étaient une preuve historique vivante de l'aspiration à la paix du peuple vietnamien et de sa tradition de diplomatie pacifique, qui avaient posé des bases importantes pour une politique étrangère indépendante, autonome, de multilatéralisation et de diversification, pour le processus du Renouveau (Đổi mới) et de l’intégration internationale au cours de ces 35 dernières années.

VNA/NDEL