Vietnam - Danemark : renforcement dans le développement de l’énergie éolienne

Nhân Dân en ligne - Une cérémonie de signature de deux accords sur l’enquête et l’étude géologique du projet d’énergie éolienne offshore La Gàn, au large de la côte de la province de Binh Thuân (au Centre du Vietnam) a eu lieu le 20 mai. Cet événement a été organisé en ligne en raison de la pandémie.

Signature en ligne de deux contrats du projet d’énergie éolienne offshore La Gàn, le 20 mai. Photo : ADD/NDEL.
Signature en ligne de deux contrats du projet d’énergie éolienne offshore La Gàn, le 20 mai. Photo : ADD/NDEL.

Doté d’une puissance totale de 3,5 GW, le projet La Gàn pourrait devenir l’un des projets éoliens offshore les plus importants au Vietnam et contribuer au rehaussement de la position du Vietnam sur le marché mondial d’énergie éolienne offshore.

Le mémorandum de ce projet a été signé en juillet 2020 par le Comité populaire de la province de Binh Thuân, le groupe danois Copenhagen Infrastructure Partners (CIP), Asiapetro et Novasia Energy.

D’après l’ambassadeur danois, Kim H. Christensen, le Vietnam dispose d’un énorme potentiel pour développer les énergies renouvelables telles que l’électricité éolienne et l’électricité solaire.

Toujours d’après ce diplomate, la collaboration dans des projets comme La Gàn contribuera à élargir et à renforcer la coopération entre les deux pays dans le partage d’informations et à améliorer les capacités des experts et des employés, en particulier dans la chaîne d’approvisionnement en énergie éolienne offshore.

Vietnam - Danemark : renforcement dans le développement de l’énergie éolienne ảnh 1

Comptant parmi les premiers développeurs mondiaux de parcs éoliens offshore, CIP a mobilisé plus de 10 milliards de dollars en faveur de ses projets. Ce groupe est un pionnier en la matière en Asie-Pacifique avec des projets au Vietnam, à Taïwan (Chine), en République de Corée, au Japon et en Australie.