AN: Les séances de questions-réponses s’achèvent

Nhân Dân en ligne - Jeudi 15 juin a marqué la dernière journée réservée aux séances de questions-réponses de la 3ème session de la XIVe législature de l'Assemblée nationale (AN).

Jeudi 15 juin a marqué la dernière journée réservée aux séances de questions-réponses de la 3e session de la XIVe législature de l’AN.  Photo: Phuong Hoa/VNA/CVN
Jeudi 15 juin a marqué la dernière journée réservée aux séances de questions-réponses de la 3e session de la XIVe législature de l’AN. Photo: Phuong Hoa/VNA/CVN

En général, les séances ont eu lieu dans un esprit démocratique. 196 députés ont posé des questions et 58 autres ont commenté les réponses des personnes interrogées, a déclaré la Présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân qui a conclu ces trois journées de séances questions-réponses, jeudi 15 juin à Hanoï.

Les problèmes évoqués sont pertinents et correspondent aux attentes des électeurs. Les membres du Gouvernement ont donné des explications très claires et proposé des mesures adéquates pour relever les défis. Les discussions se sont déroulées non seulement entre les membres du Gouvernement et les députés mais encore entre les députés, contribuant pour une part importante à déterminer la responsabilité des dirigeants et à trouver les mesures pour régler les faiblesses. Nguyên Thi Kim Ngân a reconnu la volonté et la responsabilité des membres du Gouvernement dans la réponse aux questions des députés dans l’optique de régler les difficultés, d’enlever les obstacles pour accélérer le développement économique et améliorer la vie de la population.

Auparavant, le Vice-Premier ministre Truong Hoà Binh avait répondu à des questions concernant les projets déficitaires, le rythme d’avancement de certains projets de transport importants et l’écoulement des produits agricoles.

À propos des 12 projets déficitaires

S’agissant des 12 projets déficitaires, Truong Hoà Binh a indiqué que le Gouvernement avait rendu publiques toutes les informations. Il a de nouveau affirmé que le budget de l’État ne suffirait pas à couvrir les dettes et que toutes les infractions seraient sévèrement sanctionnées. Les ministères et les secteurs sont appelés à mettre en lumière d’autres projets déficitaires, a déclaré le vice-Premier ministre promettant de tout mettre en œuvre pour mettre fin à la perte des fonds publics et à la corruption.

Il est aussi revenu sur les mesures à prendre pour mieux écouler les produits agricoles. Il a proposé d’appliquer les progrès techniques à la production et de construire des entrepôts de stockage modernes. Il a aussi plaidé pour une réorganisation des forces de travail. Il s’est également exprimé à propos de la connexion interrégionale au service du développement.

AN: Les séances de questions-réponses s’achèvent ảnh 1

Le Vice-Premier ministre Truong Hoà Binh avait répondu à des questions concernant les projets déficitaires, le rythme d’avancement de certains projets de transport importants et l’écoulement des produits agricoles. Photo: An Dang/VNA/CVN

«Le Premier ministre a demandé aux ministères de renforcer le rôle du comité chargé de la connexion interrégionale. Le but est d’éviter les empiètements d’un projet sur un autre. Le gouvernement a soumis à l’Assemblée nationale un plan d’aménagement global qui devrait promouvoir la coopération entre les régions, de façon à bien exploiter les atouts de chaque localité et à créer une chaîne de valeur conformément aux exigences d’une économie de marché et de la mondialisation».

Truong Hoà Binh a aussi annoncé que de nombreuses mesures avaient été mises en place pour améliorer les conditions d’existence des minorités ethniques. «Le Gouvernement se mobilise pour mener à bien le programme national sur la réduction durable de la pauvreté. 48 mille milliards de dôngs ont été affrétés aux régions peuplées d’ethnies minoritaires. Mais en plus des programmes, le chef du gouvernement a donné son feu vert à la mise en place de dispositifs spécifiques destinés à favoriser le développement des régions montagneuses pour la période 2017-2020».

Ce vendredi 16 juin, les députés débattent des amendements des lois sur la gestion de la dette publique et sur la dénonciation, et voteront le projet de loi sur le transport ferroviaire. La nomination de deux juges de la Cour populaire suprême fera aussi l’objet de leurs discussions.