De lourdes amendes pour la déformation de l'histoire dans le cinéma

Le Décret 128/2022/ND-CP du gouvernement, qui entrera en vigueur le 15 février 2023, modifie les niveaux d’amende pour violation des réglementations concernant les contenus interdits dans les activités cinématographiques.
Photo : VNA.
Photo : VNA.

Désormais, une amende de 40 à 50 millions de dongs sera appliquée aux actes déformant l'histoire nationale ou niant les réalisations révolutionnaires, insultant la nation, les héros nationaux, portant atteinte à la réputation des agences et des organisations, à l'honneur et à la dignité des individus, aux valeurs culturelles et aux intérêts nationaux, propageant les maux sociaux, incitant l’opposition et s'opposant à l'application de la Constitution et des lois…

Une sanction supplémentaire sera la suspension des activités de production cinématographique au Vietnam, de sortie et de diffusion de film, de publicité et de promotion du développement de film, et ce pour une durée d’un à trois mois.

De lourdes amendes pour la déformation de l'histoire dans le cinéma  ảnh 1

Achat de billets au cinéma. Photo : Vietnam+

Une amende de 10 à 20 millions de dongs sera appliquée aux actes consistant à ne pas informer les organes publics compétents de la diffusion de films dans des salles de cinéma publiques.

Une amende de 40 à 50 millions de dongs sera appliquée aux actes modifiant, falsifiant le contenu des films et les résultats de la classification du film, à la sortie ou la diffusion de films ayant fait l'objet d'une décision de retrait de licence de classification ou de diffusion…