Les exportations de riz en 2022 devraient augmenter en valeur

Vendredi, 17 décembre 2021 à 13:22:23
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne – Selon les prévisions, la quantité de riz à l’exportation du Vietnam en 2022 pourrait diminuer par rapport à 2021. Cependant, avec un prix élevé du riz du Vietnam, la valeur des exportations vietnamiennes du riz pourrait être élevée et les entreprises se concentrent sur la qualité au lieu de la quantité du riz. Avec le signal positif du marché, l'évolution des prix est toujours l'un des facteurs optimistes du riz vietnamien en 2022.

Les données de l’Association de vivres du Vietnam (VFA) montrent qu'au cours des derniers mois de 2021, le prix du riz vietnamien est resté plus élevé que celui des autres pays. Au 1er décembre, le prix du riz vietnamien à 5 % de brisures était de 415 dollars par tonne tandis que celui de la Thaïlande était de 381 dollars par tonne et ceux de l'Inde et du Pakistan étaient respectivement à 348 dollars et 353 dollars par tonne.

Selon les entreprises exportatrices du riz, la tendance à la hausse des prix des matières premières due à l'inflation économique mondiale amènera les prix du riz vietnamien à continuer d'augmenter l'année prochaine.

Analysant cette tendance, Nguyên Van Thanh, directeur de la Sarl de Phuoc Thanh IV, a déclaré que dans les années à venir, le prix du riz vietnamien serait plus élevé que celui du même type de nombreux autres des pays. En réalité, le Vietnam a créé de nombreuses variétés de riz appréciées par les marchés. La transformation du riz s'est également améliorée, les agriculteurs possèdent chaque année 3 récoltes de riz avec un bon rendement et une bonne qualité, de sorte que les partenaires aient une grande confiance en riz vietnamien.

Les exportations de riz du Vietnam en 2022 seraient toujours garanties à plus de 6 millions de tonnes, estimées à 6,3 millions de tonnes. Le volume d’exportations de riz espéré diminuerait d'environ 0,2 million de tonnes par rapport à l'objectif de 2021, a déclaré Dô Hà Nam, président adjoint de l’Association des vivres du Vietnam.

Cette prévision coïncide également avec celle du Département américain de l’Agriculture (USDA), qui prévoit que les exportations du riz en 2022 en Inde, aux États-Unis et au Vietnam diminueront. Le Vietnam, après deux années consécutives au deuxième rang des exportateurs mondiaux de riz, occupera le troisième rang mondial avec un volume d'exportations de 6,3 millions de tonnes après l'Inde et la Thaïlande.

Selon le Projet de « Restructuration du secteur rizicole du Vietnam à l'horizon 2025 et 2030 », la quantité de riz exportée sera d'environ 5 millions de tonnes par an en 2025.

Ainsi, on peut voir que la stratégie du secteur du riz passera de la quantité à la qualité afin de se concentrer sur l'amélioration de la valeur et de la marque du riz vietnamien sur le marché international.

Au cours des deux dernières années, le Vietnam s'est concentré sur la qualité du riz pour de bons prix. Le pays n’exporte que 5 millions de tonnes/an, mais la valeur de ces 5 millions peut être supérieure à celle des 6 millions de tonnes grâce à l'augmentation des exportations vers des marchés haut de gamme comme les États-Unis et l'UE, a déclaré Nguyên Van Thanh.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: