La province de Thai Nguyên est devenue une destination de choix pour les investisseurs étrangers

Nhân Dân en ligne — Située dans la région métropolitaine de Hanoi, la province du Thai Nguyên est devenue une destination de choix pour les investisseurs vietnamiens et étrangers grâce à ses efforts visant à améliorer l’environnement d’investissement, la compétitivité, les infrastructures de transport et de zones industrielles, le système de santé et la qualité des ressources humaines.

Photo d'illustration : NDEL
Photo d'illustration : NDEL

Malgré la pandémie de Covid-19, le Thai Nguyên a réussi à attirer des investissements importants. En 2021, ses exportations ont atteint 30 milliards de dollars. Ses recettes budgétaires ont atteint 18 000 milliards de dôngs. La restructuration économique et l’urbanisation sont rapides et le taux des foyers pauvres a chuté à 2,16 %.

Le 16 février, le comité populaire du Thai Nguyên a remis sa licence d’investissement à la société Samsung Electro-Mechanics Vietnam l’autorisant à investir 920 millions de dollars supplémentaires dans son usine, portant les investissements de Samsung Electro-Mechanics à 2,27 milliards de dollars.

Samsung Electro -Mechanics produit des cartes de circuit imprimé et des composants pour les appareils de communications, les appareils mobiles et d’autres produits électroniques. Grâce à ce projet, la société a complété sa base de production au Vietnam.

Selon Kim Sang Nam, directeur général de Samsung Electro-Mechanics Vietnam : « La région du Thai Nguyên dispose d’un système de transport très pratique. Elle se trouve près de l’aéroport international et des ports maritimes. Elle offre également une main-d’œuvre abondante. De plus, elle est très dynamique dans la simplification des formalités administratives liées à l’investissement et la location de terres ».

De son côté, la société sud-coréenne Dongwha Enterprise Co. a investi 160 millions de dollars pour construire son usine MDF Dongwha Vietnam au sein de la zone industrielle de Sông Công II. Mise en service à la fin du mois de septembre 2021, l’usine produira chaque année 300 mille m3 de panneaux de fibres à densité moyenne (MDF) et 37 millions de m2 de parquets industriels. Dongwha Enterprise Co. a l’intention d’investir 336 millions de dollars supplémentaires pour augmenter sa production.

D’après un responsable de la zone industrielle de Sông Công II, l’usine MDF Dongwha Vietnam contribue chaque année à hauteur de plusieurs centaines de milliards de dôngs aux recettes budgétaires de la province. De plus, cette usine achète du bois aux habitants et contribue à créer des milliers d’emplois dans le secteur forestier.

De même, la société Sunny Opotech Vietnam (filiale du groupe chinois Sunny) a investi 70 millions de dollars pour construire une usine de fabrication et de montage de modules de caméra. Mise en service en septembre 2021, l’usine a créé 1 000 nouveaux emplois. Dans les temps à venir, le groupe Sunny envisage un investissement de 260 millions de dollars pour installer sa deuxième usine au Thai Nguyên.

Les entreprises vietnamiennes ne sont pas en reste

Les entreprises vietnamiennes ne sont pas en reste. Elles ont également investi et ont créé des milliers d’emplois dans la province.

Nguyên Van Thoi, président du Conseil d’administration de la société TNG, a fait savoir : « Malgré la pandémie de Covid-19, nous avons investi en 2021 près de 500 milliards de dôngs pour augmenter la production de nos quatre usines de textile-habillement, avec des nouvelles technologies et chaines de production automatiques et semi-automatiques, ce qui nous a permis de créer 3 000 nouveaux emplois. À l’heure actuelle, nous avons 16 000 ouvriers. En 2022, nous investirons 1 500 milliards de dôngs dans sept projets ».

Pour atteindre ces résultats, les autorités provinciales se sont efforcées de déployer des mesures efficaces pour maîtriser la pandémie, ce qui a permis de rassurer les investisseurs.

Le directeur du Département provincial du Plan et de l’Investissement, Nguyên Linh, a indiqué : « Ces deux dernières années, malgré la pandémie, le Thai Nguyen a réussi à attirer 50 projets d’investissements directs étrangers (IDE). Au début de 2022, l’extension de projet de Samsung a porté les IDE versés dans la province à des dizaines de milliards de dollars. Cette somme est nécessaire pour le développement socioéconomique de notre province ».

« Nous avons enregistré des progrès dans divers domaines. Quant à l’indice de compétitivité au niveau provincial (PCI), le Thai Nguyên a gagné une place pour se hisser au 11e rang. De plus, la province a gagné deux places pour figurer au 12e rang dans le classement de l’Indice de réforme de l’administration publique (PAR index). Son indice de satisfaction des usagers des services publics et des administrations (SIPAS) a atteint 87,6 %. Elle fait notamment partie des trois meilleures provinces du pays pour l’Indice de performance de la gouvernance et de l’administration publique au niveau provincial au Vietnam (PAPI) », a-t-il ajouté.

Selon le Département des investissements étrangers du ministère du Plan et de l’Investissement, le Thai Nguyên compte 170 projets d’IDE d’une valeur de 9,67 milliards de dollars et 800 projets d’investissements domestiques d’une valeur de 143 000 milliards de dôngs.

Au cours des deux premiers mois de 2022, la province s’est trouvée en tête des collectivités locales en matière d’attraction des IDE avec 940 millions de dollars d’IDE, soit 18,5 % des IDE reçus par le pays.

En 2021, le Thai Nguyên a fondé sept zones industrielles d’un investissement de 3 200 milliards de dôngs. Actuellement, elle se prépare à construire de nouvelles zones industrielles.