Le PM préside la réunion pour régler les pétitions d'entreprises

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a présidé, l’après-midi du 29 avril, à Hanoi, une réunion irrégulière avec les membres du gouvernement pour étudier et régler les questions soulevées par les entreprises lors d'un dialogue tenu le même jour, à Hô Chi Minh-Ville.

Le PM Nguyên Xuân Phuc préside la réunion du 29 avril, à Hanoi. Photo: VGP.
Le PM Nguyên Xuân Phuc préside la réunion du 29 avril, à Hanoi. Photo: VGP.

Les membres du gouvernement ont proposé des mesures spécifiques pour régler ces questions, concentrées sur l'enregistrement des entreprises, l'accès au marché, au capital, au crédit et à la terre, ainsi que sur les formalités de construction, la fiscalité, la douane.

Les coûts de production et d'affaires, le contrôle et l'inspection, l'investissement dans l'agriculture et les zones rurales ont également figuré parmi ces questions.

Les ministères et les secteurs se sont engagés à traiter rapidement les pétitions, à créer des conditions favorables pour les activités de production et d'affaires, ainsi qu'à mettre en œuvre des programmes d'action spécifiques pour désamorcer les difficultés pour les entreprises.

Ils sont parvenus à un consensus sur la nécessité d'élaborer une résolution du gouvernement sur le développement des entreprises avec l'objectif de créer au moins un million d'entreprises d'ici 2020.

Prenant la parole lors de la réunion, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministres, chefs de secteur, présidents des comités populaires provinciaux et municipaux de changer leur pensée comme leurs méthodes de travail, ainsi que de se concentrer sur le règlement des difficultés pour les entreprises afin d'atteindre les objectifs de développement socioéconomiques déjà fixés.

Le chef du gouvernement a également demandé aux ministres et chefs de secteur de mettre en œuvre de leur propre initiative des mesures destinées à désamorcer les difficultés et à régler les pétitions d'entreprises dans un esprit d'innovation.

«Nous devons respecter les entreprises et régler leurs pétitions», a souligné le Premier ministre, avant de demander une décentralisation accrue afin d'édifier un gouvernement institutionnel.

Le chef du gouvernement a également demandé à des ministères, secteurs et localités d'élaborer des politiques de développement agricole et rural au service d'un développement agricole équitable et de la construction de la Nouvelle ruralité.

Il a enfin appelé la communauté des affaires à surmonter les difficultés et à élever leur responsabilité sociale et l'éthique entrepreneuriale.