Le PNUD apprécie les efforts du Vietnam en vue d’autonomiser les femmes vivant dans les régions éloignées

Nhân Dân en ligne – D’après Caitlin Wiesen, représentante en chef du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, le Vietnam a fait des efforts importants dans l’autonomisation des femmes vivant dans les régions éloignées et les régions peuplées d’ethnies minoritaires.

Caitlin Wiesen, représentante en chef du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam. Photo : VNA
Caitlin Wiesen, représentante en chef du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam. Photo : VNA

Dans une interview accordée à la presse vietnamienne, Caitlin Wiesen a fait savoir que le PNUD collabore avec le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et le Comité des affaires ethniques du Vietnam pour déployer plusieurs projets visant à améliorer l’accès des entreprises dirigées par des femmes aux marchés et à aider les femmes issues d’ethnies minoritaires à améliorer leurs moyens de subsistance et leurs revenus.

Elle a indiqué qu’il fallait créer des conditions favorisant l’accès des micros, petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes dans le secteur informel aux financements et aux chaînes d’approvisionnement domestiques, régionales et mondiales.

Dans le but de renforcer la participation des femmes au processus d’innovation et de développement économique et de contribuer à la garantie de l’égalité durable entre les sexes, le PNUD continuera d’accompagner le gouvernement vietnamien dans la création d’un écosystème favorable pour les femmes entrepreneures, a-t-elle souligné.

En ce qui concerne la participation des femmes à la vie politique, Caitlin Wiesen a apprécié le fait que les femmes représentaient 30,26 % des membres de la 15e Assemblée nationale et des Conseils populaires de tous niveaux pour le mandat de 2021 à 2026, soit une hausse de 3,54 points de pourcentage par rapport à la législature précédente.

Elle a ajouté toutefois que le Vietnam aurait encore beaucoup à faire dans le renforcement de la participation politique et du pouvoir décisionnel des femmes et que le PNUD s’est engagé à soutenir le Vietnam en la matière.

Elle a estimé que l’autonomisation des femmes et le soutien financier en faveur des femmes à l'ère numérique permettraient aux gouvernements et à leurs populations de se rétablir de manière forte et durable. Elle a recommandé qu’il était également nécessaire d’encourager la participation des femmes à l’innovation et au développement économique, et de combler la fracture numérique pour que les femmes et les filles ne soient pas laissées derrière.

À propos de la contribution du Vietnam dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Caitlin Wiesen a tenu en haute estime les engagements que le Vietnam a pris afin de promouvoir la participation des femmes soldats à ces activités.

La première femme officier vietnamienne à rejoindre ces opérations onusiennes a été envoyée à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud en 2018. Depuis lors, le taux de femmes dans la Force des Casques bleus vietnamiens n’a cessé d’augmenter et est maintenant supérieur à celui d’autres pays dans la région.

En tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU pour le mandat 2020-2021, le Vietnam a joué un rôle pionnier dans la région en ce qui concerne la promotion de la participation des femmes aux opérations de maintien de la paix et à l'Agenda « Femmes, paix et sécurité » dans la région et dans le monde. Caitlin Wiesen a affirmé que le PNUD renforcerait son partenariat avec le Vietnam pour l’aider à mieux valoriser ce rôle.