Le Vietnam appelle la Francophonie à poursuivre les réformes

La Communauté francophone doit poursuivre ses réformes et se fixer des objectifs à long terme pour poursuivre son rôle, a déclaré la Vice-Présidente vietnamienne, Vo Thi Anh Xuân, devant le 18e Sommet de la Francophonie, samedi après-midi 19 novembre (heure locale) à Djerba, en Tunisie.
La Vice-Présidente vietnamienne, Vo Thi Anh Xuân, lors du 18e Sommet de la Francophonie, à Djerba, en Tunisie. Photo : VNA.
La Vice-Présidente vietnamienne, Vo Thi Anh Xuân, lors du 18e Sommet de la Francophonie, à Djerba, en Tunisie. Photo : VNA.

Elle a présenté des propositions majeures concernant les orientations opérationnelles de la communauté dans les temps à venir, affirmant que la langue française devrait continuer d’être son fondement et qu’un soutien devrait être fourni aux membres de la communauté pour vulgariser la langue et offrir des cours de formation en français aux forces de maintien de la paix de l’ONU.

La dirigeante vietnamienne a également proposé de renforcer la coopération dans les domaines de l’économie, du commerce et de l’investissement, de créer un environnement favorable pour que le français devienne une langue des affaires et de construire un espace économique numérique francophone mondial.

Elle a appelé à promouvoir les efforts en faveur de la paix, de la stabilité et du développement dans le monde, à soutenir fermement le maintien de la paix, la stabilité, la sûreté et la sécurité de la navigation en Mer Orientale et à appeler les parties à régler les différends par des mesures pacifiques et le droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Le Vietnam a activement participé et apporté des contributions responsables à la construction d’une communauté francophone unie et forte avec une voix significative sur la scène internationale, dans l’intérêt des peuples et pour un monde de paix, de stabilité et de développement, a-t-elle affirmé.

Le Vietnam appelle la Francophonie à poursuivre les réformes ảnh 1

La Vice-Présidente vietnamienne (au centre) et la Secréaire de l'OIF, Louise Mushikiwabo (1ère, à gauche). Photo : Ministère vietnamien des Affaires estrangères.

Le Vietnam appelle la Francophonie à poursuivre les réformes ảnh 2

La Vice-Présidente vietnamienne et la Vice-Présidente bulgare, Iliana Iotova. Photo : Ministère vietnamien des Affaires estrangères.

En marge du sommet, la Vice-Présidente vietnamienne a eu des entretiens avec le Président sénégalais Macky Sall, le Président ivoirien Alassane Ouattara, le Président français Emmanuel Macron, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et la Vice-Présidente bulgare Iliana Iotova, dans le but de renforcer la coopération dans la diplomatie, la politique, l’économie et le commerce avec les pays, tant au niveau bilatéral que multilatéral.

Le Vietnam appelle la Francophonie à poursuivre les réformes ảnh 3

La Vice-Présidente vietnamienne et le Président ivoirien, Alassane Ouattara. Photo : Ministère vietnamien des Affaires estrangères.

Le 18e Sommet de la Francophonie sur le thème "La connectivité dans la diversité - le numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone", se déroule les 19 et 20 novembre à Djerba avec des échanges sur la situation politique et économique dans le monde.

Durant deux jours de travail, les Chefs d’État et de Gouvernement des pays ayant le français en partage doivent discuter des défis de l’espace francophone. Les débats porteront sur la coopération économique, les moyens à même de promouvoir la langue française, ainsi que sur les questions d’actualité régionales et internationales.

Le Vietnam appelle la Francophonie à poursuivre les réformes ảnh 4

La Vice-Présidente vietnamienne, Vo Thi Anh Xuân, et les dirigeants lors du 18e Sommet de la Francophonie, à Djerba, en Tunisie. Photo : Ministère vietnamien des Affaires estrangères.

Au menu figurent également l’emploi des jeunes, la digitalisation en tant que moyen de renforcer la coopération et l’intégration économique au sein de l’espace francophone.

À l’issue des débats, les Chefs d’État et de Gouvernement devront adopter plusieurs documents normatifs (déclarations, résolutions, règlement…), désigner le/la prochain(e) secrétaire général(e) de la Francophonie, ainsi que le prochain pays hôte du Sommet.

La Francophonie réunit autour d’elle des femmes et des hommes qui partagent la langue de Molière, soit quelque 321 millions de locuteurs, répartis sur les cinq continents.

Le Sommet est la plus haute instance de la Francophonie et se réunit tous les deux ans.