Le Vietnam cherche à devenir une puissance économique avec ses exportations de fruits en plein essor

Récemment, le journal malaisien The Star a publié un article indiquant que certain nombre de fruits cultivés au Vietnam avaient pénétré avec succès des marchés de grande valeur et difficiles et que ce pays cherche constamment des moyens de renforcer sa puissance économique via les exportations de fruits.
Selon le journal The Star, le Vietnam à devenir une puissance économique avec ses exportations de fruits en plein essor. Photo: Captures d'écran
Selon le journal The Star, le Vietnam à devenir une puissance économique avec ses exportations de fruits en plein essor. Photo: Captures d'écran

Selon l’article, il y a environ un demi-siècle, les familles vietnamiennes ne pouvaient que rêver d'avoir suffisamment à manger, confrontées à de terribles famines et à la malnutrition. Il était impensable pour certains d'entre eux qu'un jour, les gens soient en mesure de subvenir à leurs besoins de manière adéquate avec des aliments nutritifs, savoureux et sûrs.

Le Vietnam cherche à devenir une puissance économique avec ses exportations de fruits en plein essor ảnh 1

Des négociations sont également en cours pour que d'autres fruits frais accèdent à de nouveaux marchés. Photo : indochinapost.com

La Chine est le plus grand importateur du Vietnam depuis des années. Bien que les expéditions vers le voisin du nord aient récemment connu un ralentissement en raison de ses règles plus strictes sur les aliments importés, les fruits et légumes vietnamiens ont connu une forte croissance sur d'autres grands marchés tels que les États-Unis, la République de Corée, le Japon et l'Australie.

De nombreux exportateurs se tournent vers les marchés européens où leurs produits bénéficient d'un taux d'imposition nul en vertu de l'accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), et qui augmentent la demande de fruits et légumes tropicaux.

Les données de l’Office général des douanes montrent que le chiffre d'affaires des exportations de fruits et légumes du Vietnam vers l'Europe en 2021 a atteint 303 millions de dollars, en hausse de 17,4% sur un an.

Des négociations sont également en cours pour que d'autres fruits frais accèdent à de nouveaux marchés.

Afin de saisir les opportunités, de nombreuses localités préparent des zones de culture et des sources de matières premières.

La province du delta du Mékong de Tiên Giang, la plus grande province fruitière du Vietnam, cherche à étendre les cultures pour aider à augmenter les revenus et les exportations des agriculteurs.

De même, la province de Gia Lai (sur les hauts plateaux du centre) a fait du fruit de la passion l'un de ses quatre fruits clés. Il prévoit d'augmenter ses cultures de fruits de la passion à 20 000 ha d'ici 2025, quintuplant la superficie actuelle.

Pour assurer la pérennité des exportations de fruits et pénétrer davantage les marchés traditionnels et même haut de gamme, une production sûre sera un facteur essentiel, qui amplifiera les atouts agricoles du pays afin de renforcer sa position comme l'un des principaux exportateurs mondiaux de fruits frais.

En 2021, après la détection d'un excès de résidus de pesticides par rapport au niveau autorisé dans plusieurs lots de durians vietnamiens, le Japon a augmenté les inspections des durians importés du Vietnam, ce qui a rendu plus difficile l'arrivée des fruits sur le marché japonais.

D'autres marchés exigeants tels que les États-Unis et les pays européens insistent sur la conformité aux bonnes pratiques agricoles mondiales (GAP) et sur un seuil strict de résidus chimiques pour le durian vietnamien. Les durians ne remplissant pas tous les critères risquent d'être rejetés.

Cela peut entraîner de grandes pertes pour les agriculteurs et les exportateurs de fruits, ainsi que pour l'économie et la réputation du Vietnam.

Des efforts, du temps et un budget supplémentaire sont nécessaires pour suivre les règles de sécurité en matière de production. Cependant, il serait plus difficile de regagner la confiance des marchés d'exportation si les normes ne sont pas respectées.

Le Vietnam cherche à devenir une puissance économique avec ses exportations de fruits en plein essor ảnh 2

Les mangues de Dông Thap sont exportées vers l'Europe. Photo : VNA.

Le rapport de la Banque mondiale (BM) sur les impératifs de sécurité alimentaire souligne également que les pays connaissant des incidents de sécurité alimentaire élevés peuvent subir d'énormes pertes économiques ainsi que des opportunités commerciales mondiales.