UNESCO : le Vietnam réussit à relier le patrimoine matériel au patrimoine immatériel

Le Vietnam réussit très bien à connecter son patrimoine matériel à son patrimoine immatériel, a affirmé Christian Manhart, représentant de l'UNESCO au Vietnam. ​
Christian Manhart, représentant de l'UNESCO au Vietnam. Photo : VNA
Christian Manhart, représentant de l'UNESCO au Vietnam. Photo : VNA

Le Vietnam réussit très bien à connecter son patrimoine matériel à son patrimoine immatériel, a affirmé Christian Manhart, représentant de l'UNESCO au Vietnam.

Dans une interview accordée à l'Agence vietnamienne d’Information à l'occasion du Têt traditionnel du Chat (Nouvel An lunaire), Christian Manhart a présenté son point de vue sur la compétitivité de la nation d'Asie du Sud-Est pour le tourisme, qui, selon lui, réside dans sa culture et sa nature riches et exceptionnelles.

"À l'heure actuelle, le Vietnam possède huit patrimoines mondiaux et 14 patrimoines culturels immatériels, qui montrent les énormes potentiels", a-t-il ajouté.

UNESCO : le Vietnam réussit à relier le patrimoine matériel au patrimoine immatériel ảnh 1

La poterie Cham est fabriquée dans le village de Bau Truc, province de Binh Thuan au Centre. Photo: VNA

Le représentant de l'UNESCO a poursuivi en disant : « Le Vietnam réussit très bien à relier le patrimoine matériel à son patrimoine immatériel. Un exemple et une de mes expériences préférées est le festival d’Ao Dai (robe traditionnelle vietnamienne) en avril dernier à Yen Tu. J'ai eu la chance de participer au festival et j'ai pu porter un Ao Dai vietnamien traditionnel avec le logo du patrimoine mondial imprimé dessus. Ao Dai est candidat à la Liste du patrimoine immatériel et Yen Tu cherches à obtenir la reconnaissance de l'UNESCO en tant que site du patrimoine mondial.

« Un autre avantage est que le gouvernement vietnamien est bien conscient de la valeur de sa culture et de son patrimoine en tant que moteur du développement économique et social. Il a fait beaucoup d'efforts pour promouvoir le tourisme basé sur la culture tout en préservant les sites culturels et naturels », a déclaré Christian Manhart.

Il a suggéré au Vietnam de développer de nouveaux produits touristiques innovants et durables qui reflètent ses traditions et ses pratiques culturelles uniques.

UNESCO : le Vietnam réussit à relier le patrimoine matériel au patrimoine immatériel ảnh 2

Des touristes visitent à Hoi An, province de Quang Nam. Photo: VNA

« De plus, il serait très utile de mettre les communautés locales au cœur de la gestion du tourisme : les communautés sont une attraction principale et devraient également être les principaux bénéficiaires et avoir un rôle de premier plan dans la gestion du tourisme. Cela devrait conduire à créer des conditions favorables à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ainsi qu'à l'amélioration des conditions de vie et de travail des habitants locaux.

Il a également souligné l'importance de créer des synergies entre les initiatives publiques et privées et de promouvoir la participation communautaire, pour une meilleure coordination.

« Il devrait y avoir davantage de programmes de renforcement des capacités pour améliorer la qualité de la main-d'œuvre du tourisme, développer des initiatives touristiques centrées sur la communauté qui engagent activement les communautés avec leurs connaissances locales et traditionnelles. Il pourrait également être utile de simplifier les procédures de visa touristique et d'accorder des visas touristiques plus longs que le mois actuel », a-t-il déclaré.

Cela inciterait les touristes étrangers à visiter des régions moins connues qui pourraient ainsi bénéficier des revenus du tourisme et de nouvelles opportunités d'emploi et d'affaires, a-t-il expliqué.

UNESCO : le Vietnam réussit à relier le patrimoine matériel au patrimoine immatériel ảnh 3

Un défilé de l'"ao dai" à Yen Tu en avril 2022. Photo : uongbi.gov.vn

En ce qui concerne l'inscription par l'UNESCO de l'art de la poterie du peuple Cham sur sa Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, il a noté que l'art est actuellement menacé en raison de l'impact de l'urbanisation sur les communautés, d'un manque de matières premières, d’une adaptation insuffisante à l'économie de marché et d’un désintérêt de la jeune génération.

« Il est positif que les villages potiers du peuple Cham aient déjà reçu la protection du gouvernement et des autorités locales, qui ont pris un certain nombre de décisions sur la sauvegarde et le développement des villages artisanaux. L'art est également inscrit sur la Liste du patrimoine culturel immatériel national », a déclaré Christian Manhart.

Il a recommandé au Vietnam et aux autres pays qui abritent des patrimoines inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO d'investir des ressources dans leur préservation, et ainsi de créer un environnement propice pour que les communautés pratiquent, développent et préservent leur patrimoine immatériel.

UNESCO : le Vietnam réussit à relier le patrimoine matériel au patrimoine immatériel ảnh 4

Christian Manhart au parc national de Phong Nha - Ke Bang, province de Quang Binh. Photo : UNESCO

L'UNESCO est prête à continuer à fournir un soutien technique pour préserver les patrimoines immatériels au Vietnam, a-t-il souligné.

Christian Manhart a promis que l'UNESCO poursuivra son étroite collaboration avec les autorités au niveau central et local vietnamiens, le secteur privé, les organisations de la société et les communautés locales pour promouvoir l'éducation, la science, la culture et les communications pour le développement durable du pays.

VNA/NDEL