Vietnam - Bangladesh: Intensifier la coopération entre les deux partis communistes

Nhân Dân en ligne - Mme Truong Thi Mai, chef de la Commission de Sensibilisation des masses du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) a reçu lundi, à Hanoi, Mujahidul Islam Selim, président du Parti communiste du Bangladesh (PVB), en visite de travail au Vietnam.

Mme Truong Thi Mai, chef de la Commission de Sensibilisation des masses du Comité central du PCV et Mujahidul Islam Selim, président du Parti communiste du Bangladesh. Photo: VNA.
Mme Truong Thi Mai, chef de la Commission de Sensibilisation des masses du Comité central du PCV et Mujahidul Islam Selim, président du Parti communiste du Bangladesh. Photo: VNA.

Truong Thi Mai a affirmé que le PCV, le Gouvernement et le peuple vietnamiens prenaient en grande considération les relations d’amitié avec le PCB et souhaitaient les intensifier davantage dans les intérêts des deux peuples, pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région comme dans le monde.

Le peuple vietnamien garde toujours à l’esprit l’aide précieuse accordée par le PCB dans sa lutte d’hier pour l’indépendance nationale ainsi que dans son œuvre d’aujourd’hui d’édification et de défense du pays, a-t-elle souligné.

Pour sa part, Mujahidul Islam Selim a félicité le Vietnam pour ses réalisations socio-économiques obtenues ces derniers temps, notamment 30 ans après la mise en œuvre de la politique de Renouveau (Dôi moi). Il a plaidé pour une coopération renforcée entre le PCV et PCB, particulièrement en matière d’échanges d’informations et d’expériences sur l’édification de l’organisation du parti.

Vietnam - Bangladesh: Intensifier la coopération entre les deux partis communistes ảnh 1

Le chef de la Commission des Relations extérieures du Comité central du PCV, Hoàng Binh Quân (4e, à droite), et les membres de la délégation du PCB. Photo: VNA.

Auparavant, Mujahidul Islam Selim s’est entretenu avec Hoàng Binh Quân, chef de la Commission des Relations extérieures du Comité central du PCV. Ils se sont informés mutuellement de la situation de leurs partis et du développement socio-économique de chaque pays. Les deux parties ont également discuté des questions internationales et régionales d’intérêt commun ainsi que des mesures visant à consolider les liens entre les deux partis communistes et entre les deux pays.