Vietnam et Inde ont des facteurs favorables pour promouvoir leur partenariat stratégique intégral

Nhân Dân en ligne - L'Inde est aujourd'hui une grande puissance, la sixième plus grande économie du monde avec des avancées dans les sciences et technologies. Le Vietnam est un pays ouvert et en développement dynamique, s’intégrant profondément au monde. Ce sont des facteurs favorables pour promouvoir leur partenariat stratégique intégral dans les temps à venir.

Le Président du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc (à droite), et le Président de la Chambre du peuple indien (Chambre basse) Om Birla. Photo : NDEL.
Le Président du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc (à droite), et le Président de la Chambre du peuple indien (Chambre basse) Om Birla. Photo : NDEL.

C’est ce qu’a estimé le Président du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, lors d’une rencontre ce mardi à Hanoï du président de la Chambre du peuple indien (Chambre basse) Om Birla, en visite officielle au Vietnam.

Le dirigeant indien a exprimé sa profonde impression devant les contributions très importantes du Président Nguyên Xuân Phuc à la promotion des relations entre le Vietnam et l'Inde.

Il a souhaité que les deux pays élargissent la coopération dans des domaines tels que le commerce, l'investissement, l'éducation et la formation, la sécurité et la défense.

A cette occasion, il a exprimé ses remerciements au Vietnam pour avoir aidé l'Inde dans la lutte contre le COVID-19.

Om Birla a proposé que les deux parties organisent des contacts, des échanges culturels et des échanges entre les deux peuples ; relancent l'initiative de connectivité dans l’aviation. L'Inde est prête à soutenir le Vietnam dans la restauration du patrimoine culturel mondial de My Son à Quang Nam.

Outre la coopération dans la défense et la sécurité, le Président Nguyên Xuân Phuc a suggéré aux deux parties de promouvoir la coopération dans la cybersécurité, le renseignement, la lutte contre le terrorisme et les crimes transnationaux, les questions de sécurité non traditionnelles et l'entraide judiciaire dans le domaine civil.

Estimant qu’un milliard de dollars de l’Inde injectés dans plus de 300 projets était un chiffre modeste, le président a demandé à l'Inde de continuer à créer des conditions favorables pour que les entreprises indiennes investissent au Vietnam.

Les deux parties doivent renforcer leur coopération pour restaurer le tourisme après l'épidémie dans le contexte où les deux pays se sont mutuellement reconnus leurs passeports vaccinaux.

Les deux pays vont bientôt rouvrir des vols directs entre les grandes villes pour promouvoir le tourisme et le commerce.

A cette occasion, le Président Nguyên Xuân Phuc a remercié le gouvernement indien d'avoir parrainé la mise en œuvre de projets de préservation et de restauration du patrimoine culturel mondial de My Son.

Le Président Nguyên Xuân Phuc s'est félicité de l'étroite coopération et du soutien mutuel entre les deux pays lors des forums régionaux et internationaux, au sein des agences des Nations Unies et du Mouvement des pays non alignés, en particulier au regard des questions d'intérêt commun des deux pays telles que la sécurité maritime, le respect du droit international et la promotion du respect de la Charte de l'Organisation des Nations Unies.