"Aimer pour guider" : le français, la route des découvertes

Dépassant les quatre autres groupes finalistes, celui de Thu Huong et Athenoux Hoàng Anh est devenu le lauréat du concours "Aimer pour guider", dont la finale s'est tenue le 24 septembre à l’Université de langues et d’études internationales (ULIS), relevant de l’Université nationale de Hanoï. Il s'agissait de la 2 e édition de cette compétition destinée aux jeunes francophones pour découvrir de nouveaux horizons mais aussi pour promouvoir la beauté du Vietnam.
La finale du concours "Aimer pour guider" s'est tenue le 24 septembre à Hanoï. Photo : Mai Quynh/CVN
La finale du concours "Aimer pour guider" s'est tenue le 24 septembre à Hanoï. Photo : Mai Quynh/CVN

À 08h50 du 24 septembre à l’Université de langues et d’études internationales (ULIS), l’ambiance au sein de l’auditorium Vu Dinh Liên était animée par les applaudissements et l’impatience des supporters des candidats du concours “Aimer pour guider”.

Étaient présents aujourd’hui cinq groupes finalistes dont quatre de l’ULIS et un de l’Université de médecine de Hanoï. Chacun avait 20 minutes pour présenter son exposé portant sur différents sites touristiques et historiques du pays.

Avec leur présentation de la Rue des livres 19 décembre à Hanoï, les deux jeunes filles Thu Huong et Athenoux Hoàng Anh, en 4e année du Département de français de l'ULIS, ont décroché le premier prix du concours. Elles ont fait preuve d'un bon niveau de français, d'une interaction parfaite entre les membres du groupe, d'une présentation claire et attrayante.

"Je me sens très heureuse d'avoir gagné le concours. Ancienne présidente du club +La route des découvertes+ (organisateur du concours "Aimer pour guider"), je souhaite promouvoir l'identité du Vietnam auprès des étrangers, surtout les francophones", a partagé Athenoux Lê Hoàng Anh, lauréate du concours.

Le deuxième prix est revenu à Huong Thao, étudiante de la même école, avec sa présentation du temple Kinh Duong Vuong, situé à Bac Ninh, sa province natale au Nord.

Les trois groupes restant se sont partagés le troisième prix avec les présentations du lac Núi Côc à Thai Nguyên, de la pagode Côn Son à Hai Duong et de la prison Hoa Lo à Hanoï.

Transmettre des émotions

Selon le jury, composé d'experts en tourisme et de dirigeants d'agences de voyages, tous les candidats pourraient devenir des guides touristiques professionnels, grâce à leurs bonnes compétences en présentation et surtout à leur capacité à transmettre des émotions. En plus d'une bonne maîtrise de la langue française visible à travers leurs présentations très détaillées et impressionnantes.

"Aimer pour guider" : le français, la route des découvertes ảnh 1

Le concours "Aimer pour guider" a pour but de promouvoir la beauté du Vietnam. Photo : Mai Quynh/CVN.

"D’après moi, vous avez tous réussi ce concours. Chaque groupe a ses points forts, certains ont fait preuve d’une grande confiance en eux-même, d'autres ont montré de la minutie dans la préparation de leurs exposés, et d’autres encore ont exprimé un excellent niveau de français...", a commenté Vu Van Tuyên, directeur de l'agence de voyages Travelogy, également vice-président de l'Association du tourisme communautaire du Vietnam. Et de souligner la capacité d'interaction avec les "clients" des candidats.

M. Tuyên a également salué l'organisation "professionnelle" et "soignée" du concours.

Le jury n'a pas manqué de poser aux candidats des questions intéressantes concernant le tourisme : la signification des deux dragons aux deux côtés du soleil sur le toit des pagodes, la différence entre la pagode et le temple, ou encore comment faire au cas où un touriste du groupe perd son appareil photo ou de l'argent.

Selon Dàm Minh Thuy, la Doyenne du Département de français de l'ULIS, les finalistes du concours ont montré leurs compétences, non seulement linguistiques mais aussi professionnelles et transversales avec leur présentation très convaincante. "Personnellement, je suis très émue de voir la performance des étudiants ainsi que leur développement durant leur formation professionnelle", a-t-elle souligné.

Un franc succès

Ayant pour thème "Découverte du Vietnam, une destination sure", la 2e édition du concours "Aimer pour guider" a vu un franc succès avec la participation de 17 candidats, constituant 12 groupes, venus de différents établissements francophones à Hanoï : l’ULIS, l’Université de médecine de Hanoï et l’École supérieure de commerce extérieur.

Organisé par le club "La route des découvertes" de l'ULIS, l’événement permet de renforcer le rôle de la langue française dans l’apprentissage d'importantes valeurs. Au fil des épreuves du concours, les étudiants candidats ont pu développer leurs connaissances concernant le tourisme en découvrant des destinations et sites touristiques au Vietnam et, surtout, améliorer leurs compétences pour devenir de bons guides touristiques.

La finale du concours "Aimer pour guider" a vu la présence de nombreux représentants d’organisations internationales : Centre régional francophone pour l'Asie et le Pacifique de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam, Ambassade de France au Vietnam. Ainsi que des dirigeants d’agences de voyages comme Travelogy, Horizon Vietnam Travel, Ilotus Tours. Sans compter recruteurs du secteur touristique, enseignants et étudiants francophiles.

S’inscrivant dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de l’établissement du Département de français de l’ULIS, l’événement était aussi une bonne occasion pour les étudiants d’échanger et de rencontrer des voyagistes francophones à Hanoï.