Améliorer la capacité d'adaptation au changement climatique dans la chaîne d'approvisionnement en textiles et en vêtements

Nhân Dân en ligne - L’Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ) et la compagnie Decathlon ont récemment signé un mémorandum de coopération afin d'améliorer les performances environnementales de la chaîne d'approvisionnement du textile et de l'habillement au Vietnam.

Le secteur textile a des coûts énergétiques élevés. Photo : vneconomy.vn
Le secteur textile a des coûts énergétiques élevés. Photo : vneconomy.vn

Cette coopération s'inscrit dans le cadre du Programme d'amélioration de la performance environnementale des usines (PIE) de la GIZ en Asie.

Aux termes de ce mémorandum d’accord signé, deux projets de la GIZ : le projet de « Protection du climat par le développement durable du marché de la bioénergie au Vietnam » (BEM) et le projet de « Promotion du développement durable des textiles en Asie » (FABRIC) s'associeront à Decathlon pour renforcer les capacités en matière d'adaptation au changement climatique, d'utilisation efficace de l'eau et de l’énergie et de gestion des produits chimiques dans les usines en Asie dans la chaîne d'approvisionnement de l'industrie de la mode au Vietnam en 2022.

Améliorer la capacité d'adaptation au changement climatique dans la chaîne d'approvisionnement en textiles et en vêtements ảnh 1

Depuis 2019, le projet BEM coopère avec Decathlon Vietnam pour sensibiliser à cette transition énergétique verte. Photo : thanhnien.vn

Le projet FABRIC organisera les formations « Action pour le climat » et « e-REMC – Gestion des produits chimiques » sur la plateforme e-learning www.atingi.org pour favoriser l'amélioration des capacités de protection environnementales des usines dans la chaîne d’approvisionnement de mode de Decathlon.

Le directeur du projet projet FABRIC de la GIZ, Marc Beckman, a déclaré qu'en raison des émissions de CO2 dans le processus de production, l'industrie mondiale de la mode est l'une des causes du changement climatique, mais en même temps, elle est également touchée par le changement climatique.

Les impacts existants et les risques émergents comprennent les perturbations des chaînes d'approvisionnement, en particulier dans la production et le transport, en raison des prix élevés de l'énergie et de l'eau, ainsi que la demande croissante pour des produits respectueux de l'environnement.

Ainsi, la formation « Action pour le Climat » fournira des connaissances de base et spécialisées pour l'industrie de la mode sur le changement climatique, des solutions pour réduire les gaz à effet de serre ; ainsi que des mesures d'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Le contenu de cette formation est développé sur la base de la coopération avec l'UNFCC et 13 marques des produits, dont Decathlon.

Parallèlement, la formation « e-REMC - Gestion des produits chimiques » encouragera les usines à mettre en œuvre un système de gestion durable des produits chimiques. Ces programmes de formation et de conseil en ligne suivent de près la réalité des usines, répondent aux besoins d'apprentissage de leurs employés, en particulier pendant la période de Covid-19.

Le projet BEM aidera Decathlon à transformer l'utilisation du charbon en utilisant des sources de biomasse durables pour les usines au Vietnam, par le biais d'une assistance technique pour appliquer des méthodes avancées d'efficacité énergétique dans les chaudières des usines au Vietnam, trouver des solutions d'approvisionnement en biomasse, accéder au marché de la biomasse pour des usines spécifiques et identifier des sources de biomasse à proximité de l'endroit où se trouvent les grappes d’usines.

Selon le directeur du projet BEM, l'objectif à long terme du projet est d'améliorer les conditions préalables à l'utilisation durable de la biomasse pour la production d'électricité au Vietnam. Depuis 2019, le projet BEM coopère avec Decathlon Vietnam pour sensibiliser à cette transition énergétique verte.

Decathlon proposera aux usines des formations sur l'utilisation des bioénergies et d’autres énergies renouvelables, et soutiendra la recherche sur une chaîne d’approvisionnement en biomasse.

Decathlon partagera également les leçons réussies de sa collaboration avec la GIZ lors de forums pertinents, en particulier sur la manière dont cette compagnie promeut le développement durable dans la chaîne d'approvisionnement.

« Nous espérons que d'ici 2025, Decathlon pourra utiliser 100% des matières premières issus de la biomasse pour fournir de l'électricité et de la chaleur pour la fabrication et devenir un pionnier dans l'utilisation durable de la biomasse dans le secteur de textile, a déclaré Jérémie Piolet, directeur du développement durable de Decathlon au Vietnam.