De grandes opportunités pour l'exportation de riz vietnamien

L'année 2022 marque une nouvelle étape de développement de l'industrie du riz au Vietnam lorsque le riz de marque « Com Vietnam Rice » est exporté vers l'Europe et vendu dans les principaux supermarchés en France.
Le groupe Lôc Troi exporte du riz de marque « Com Vietnam Rice » vers de nombreux pays européens. Photo : NDEL
Le groupe Lôc Troi exporte du riz de marque « Com Vietnam Rice » vers de nombreux pays européens. Photo : NDEL

De plus, du riz de marque « A An » est officiellement exporté vers le Japon. Parallèlement à cela, le riz vietnamien pénètre également de plus en plus profondément dans les marchés de qualité avec des prix de vente élevés.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, pour toute l'année 2022, le Vietnam a exporté 7 millions de tonnes de riz pour une valeur d'environ 3,5 milliards de dollars.

En ce qui concerne les prix, on estime que le prix moyen à l'exportation du riz vietnamien en novembre 2022 a atteint 493 dollars/tonne, soit une hausse de 3,1 % par rapport à octobre 2022.

Concernant les marchés, en plus des marchés traditionnels comme les Philippines, (le plus grand importateur de riz du Vietnam, représentant 44,9 % du volume total et 42,9 % du chiffre d'affaires total d'exportation de riz du pays), la Chine (représentant plus de 12% du volume total et du chiffre d'affaires total), le riz vietnamien a également été exporté vers d'autres marchés à fort potentiel tels que les pays membre de l'accord CPTPP et l'Union européenne (UE).

Les résultats de l’exportation du riz sont très encourageants car il y a eu de nombreuses fluctuations sur le marché d'exportation en 2022. Dans le même temps, les prix des intrants ont augmenté constamment, ce qui rendait difficiles la production et les activités d'exportation du riz.

De grandes opportunités pour l'exportation de riz vietnamien ảnh 1

Le Vietnam maintient une production de riz stables, servant les exportations de riz. Photo : NDEL.

Selon de nombreuses entreprises vietnamiennes de transformation et d'exportation de riz, la demande de riz dans le monde est actuellement très importante et augmentera dans les temps à venir. Cela s'explique en partie par le fait que la sécheresse a gravement affecté la production agricole de nombreux pays, les forçant à importer du riz pour le stockage.

Pendant ce temps, dans le delta du Mékong, le « grenier de riz » du Vietnam, maintient toujours un rendement et une production stables, créant une source abondante de riz pour l'exportation.

Les prix du riz au premier trimestre 2023 devraient également continuer d'augmenter grâce à la forte demande d'importations de riz de certains pays.

Outre les marchés traditionnels clés de 2022 tels que les Philippines, la Chine, la Côte d'Ivoire..., le riz vietnamien a encore de nombreuses opportunités pour s’exporter davantage vers d'autres marchés à fort potentiel, notamment en profitant des avantages des accords de libre-échange tels que l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA), le Partenariat économique global régional (RCEP), l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Selon le directeur adjoint du Département de la transformation des produits agricoles et du développement des marchés, Lê Thanh Hoa, le Vietnam produit annuellement environ 23 millions de tonnes de riz. Dans le contexte d'inflation et d'instabilité économique dans de nombreux pays du monde, le Vietnam est l'un des rares pays qui maintient encore la dynamique de croissance des exportations de riz.

Dans les temps à venir, les entreprises de transformation et d'exportation de riz doivent accorder une attention particulière au marché chinois, en particulier dans le contexte où la Chine a connu de nombreux changements majeurs dans les exigences d'importation, la quarantaine végétale, les réglementations sur l'emballage, l'étiquetage, la traçabilité, les indicatifs régionaux, etc.

Il existe 22 entreprises vietnamiennes autorisées à exporter du riz vers la Chine.

Le Vietnam demande également à la Chine d'autoriser davantage des entreprises à exporter du riz nature, du riz parfumé et du riz gluant.

Outre la Chine, l'UE et le Royaume-Uni sont également deux marchés importants à fort potentiel, les exportateurs doivent donc nouer des liens étroits avec les entreprises de transformation afin de répondre aux certifications et aux normes techniques en matière de qualité pour améliorer la valeur des exportations de riz.