L’AMRO prévoit une forte reprise du Vietnam

Dimanche, 22 mai 2022 à 18:55:25
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - L'économie vietnamienne s'est fortement redressée au début de 2022, grâce à une forte campagne de vaccination, une forte demande mondiale pour ses produits manufacturés, une croissance de la demande intérieure et des flux régulier d'investissement direct étranger (IDE).

Cette évaluation préliminaire a été réalisée par le Bureau de recherche macroéconomique de l'ASEAN+3 (AMRO) après une visite de consultation annuelle des experts de cette organisation au Vietnam du 3 au 18 mai.

L'économie vietnamienne devrait croître de 6,3% en 2022 et de 6,5% en 2023. L'inflation devrait être maîtrisée, a déclaré le Dr Sanjay Kalra de l'AMRO. Ces perspectives positives reposent sur une forte demande extérieure, une reprise de la consommation intérieure et des entrées d'investissements saines, soutenues par une politique macroéconomique appropriée, a-t-il ajouté.

L'explosion de l’épidémie de COVID-19 à cause du variant Omicron a fortement reculé en avril 2022, et les restrictions aux frontières et les mesures de confinement nationales ont été assouplies.

L'inflation des prix à la consommation devrait rester inférieure à 3,5 % en 2022, car les autorités prévoient d'utiliser leur fonds de stabilisation des prix du pétrole et d'administrer les prix pour compenser les pressions émanant de l'évolution mondiale des prix de l'énergie.

L'AMRO a recommandé au Vietnam de prendre une politique budgétaire légèrement favorable en 2022. Cette politique devrait fournir un soutien ciblé à ceux qui continuent d'être influencés par la pandémie, en particulier les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et les ménages à faible revenu.

Les conditions monétaires devraient être normalisées pour contenir les pressions inflationnistes et réduire les déséquilibres financiers apparus dans le contexte de faibles taux d'intérêt. La Banque d'État du Vietnam devrait continuer à autoriser une plus grande flexibilité du taux de change, car elle équilibre les objectifs de croissance, d'inflation et de stabilité du secteur financier, selon l’AMRO.

Quant à la stabilité financière, des efforts sont nécessaires pour augmenter les fonds de réserve afin de se préparer à une baisse des actifs, compte tenu de l'expiration imminente de la politique d'abstention. Un cadre de politique macroprudentielle doit être mis en place, notamment pour remédier aux déséquilibres du marché immobilier.

Au fur et à mesure que le Vietnam progresse au-delà du statut d’un pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, le Vietnam devra mettre en œuvre des réformes dans de nombreux secteurs et ajuster sa politique de financement pour la croissance et le développement, et renforcer davantage la confiance des investisseurs, a souligné l’AMRO.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: