Le marché chinois reste important pour le bois vietnamien

Dimanche, 12 juin 2022 à 20:30:14
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : congthuong.vn.

Nhân Dân en ligne - La Chine est l'un des cinq principaux consommateurs de bois et de produits du bois vietnamiens, ses importations représentent entre 10 % et 12 % de la valeur totale des exportations de bois du Vietnam.

L'Association vietnamienne du bois et des produits forestiers (VIFOREST) indique que les entreprises locales ont exporté plus de 14 milliards de dollars de bois et de produits du bois à l'étranger en 2021, dont 1,49 milliard de dollars à destination de la Chine.

Pendant ce temps, les importations vietnamiennes de bois étaient évaluées à plus de 2,5 milliards de dollars américains, dont 1,1 milliard de dollars provenant du voisin du Nord.

En général, le Vietnam se concentrait principalement sur l'exportation de bois brut codé HS44 vers la Chine, avec plus de 20 produits représentant environ 80 % de ses exportations totales de bois vers la Chine. Parmi eux, les copeaux de bois représentaient une grande partie du chiffre d'affaires annuel total des exportations de bois du pays vers ce marché.

Dans l'autre sens, le voisin du nord est le plus grand fournisseur de bois et de produits dérivés du Vietnam, représentant entre 25% et 37% des importations annuelles totales de bois du pays. Les transformateurs de bois locaux importent plus de 20 produits du bois de Chine, la majorité d'entre eux appartenant à la catégorie HS44.

Le Vietnam maintient un excédent commercial de bois avec la Chine, provenant principalement de l'exportation de copeaux de bois, mais ses importations augmentent plus rapidement que ses exportations, explique Nguyên Vinh Quang, analyste politique chez l’organisation Forest Trends.

Le rapport de Forest Trends montre que les investissements chinois dans l'industrie vietnamienne du bois restent relativement élevés, représentant 17 à 35 % du capital d'investissement total injecté dans l'industrie dans son ensemble. De plus, les fusions et acquisitions (M&A) des entreprises chinoises représentent entre 6% et 35% du total des M&A des entreprises IDE spécialisées localement dans cette industrie.

Selon Cao Chi Công, vice-président de VIFOREST, la Chine est un partenaire commercial majeur pour le Vietnam en termes d'importations et d'exportations de bois et de produits forestiers.
Cao Chi Công est convaincu que les transformateurs de bois des deux pays présenteraient des recommandations au gouvernement et aux agences de gestion de sorte que ces derniers fournissent un soutien aux entreprises en vue d’une production durable et efficace.

Hai Ling, de l'Académie chinoise de foresterie, a convenu que le Vietnam était largement considéré comme un marché important pour le bois chinois. En plus de se conformer pleinement aux réglementations légales, d'introduire des mesures préventives pour lutter contre les risques et de mieux améliorer la chaîne d'approvisionnement, elle a déclaré que la Chine se réjouissait également d'entretenir des liens de coopération étroits avec les entreprises vietnamiennes du bois afin d'optimiser pleinement les opportunités de coopération.

NDEL