Francophonie: le Vietnam partage ses expériences sur la lutte contre les fausses informations

Vendredi, 18 mars 2022 à 14:57:06
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur du Vietnam en France, représentant national du Vietnam auprès des francophones, Dinh Toan Thang. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne —Le 16 mars, l’ambassadeur du Vietnam en France, représentant national du Vietnam auprès des francophones, Dinh Toan Thang, a assisté à la 40e session extraordinaire de la Conférence des ministres de la Francophonie tenue à Paris, en France.

Cet évènement a été présidé par Othman Jerandi, ministre tunisien des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger, aux côtés de la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.

Les participants ont discuté du déclin de la démocratie et de la sécurité dans la région francophone et de la lutte contre les fausses informations. La Conférence a aussi approuvé le Règlement général de fonctionnement des agences francophones.

Depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 en 2020, la conférence des ministres de la Francophonie a eu lieu pour la première fois en présentiel.

Dans le cadre de la conférence, Annadif Saleh, envoyé spécial des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), a présenté un rapport sur l’instabilité croissante en Afrique ces dernières années, ainsi que les mesures prises par l’ONU afin de stabiliser la situation et de promouvoir le développement régional.

Les participants ont proposé des solutions sur la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme, la promotion des valeurs démocratiques, le soutien au développement, la création d’emplois et la gouvernance.

Ils ont également appelé les acteurs francophones à trouver des solutions au défi en matière de restauration de la confiance des gens envers les processus démocratiques.

Concernant le danger des fausses informations, notamment sur les réseaux sociaux, ils ont a appelé à une action collective pour lutter contre ce problème, en insistant sur le rôle des médias et des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon).

Ils ont exprimé leur soutien aux activités de l’Organisation de la Francophonie internationale (OIF) et d’autres acteurs francophones dans leur lutte contre la désinformation. Ces derniers ont contribué en grande partie à la sensibilisation des jeunes à la vérification des sources d’information.

Les ministres et représentants des États et gouvernements membres ont adopté le Règlement unique des Instances de la Francophonie. Cette action s’inscrit dans le projet global de la transformation de l’OIF lancé par la secrétaire générale Louise Mushikiwabo depuis sa prise de fonction en 2018, afin de renforcer la capacité d’adaptation de l’OIF dans la nouvelle conjoncture.

Les participants ont écouté la délégation de la Tunisie présenter leurs préparatifs du 18e Sommet de la Francophonie ayant pour thème « Connectivité dans la diversité : le numérique est un vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone », qui se déroulera les 19 et 20 novembre 2022, à Djerba.

Lors de son discours, Dinh Toan Thang a affirmé que le Vietnam, en tant que membre de la francophonie, s’attachait aux valeurs francophones et faisait tous les efforts possibles pour mettre en œuvre les objectifs communs de la communauté en réponse aux nouveaux défis.

Il a hautement apprécié le fait que la Francophonie et la communauté francophone étaient toujours unies et constantes face aux divers défis, notamment la pandémie de Covid-19, le changement climatique et la désinformation.

Il a affirmé que les membres de la Francophonie donnaient toujours la priorité à la garantie d’un développement inclusif, d’une croissance et d’une prospérité commune.

Il a salué la visite prochaine du Secrétaire général de la Francophonie au Vietnam, à la tête d’une Délégation de promotion économique et commerciale composée de près de 100 entreprises francophones venues d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord souhaitant explorer des opportunités d’investissement au Vietnam du 21 au 26 mars 2022.

Lors de la conférence, il a également partagé les expériences de son pays sur la lutte contre la désinformation.

Il a souligné que le Vietnam avait publié un code de conduite sur les réseaux sociaux, élaboré un cadre juridique, développé des outils techniques, filtré et vérifié les informations et créé des équipes chargées de la lutte contre la désinformation dans le cyberespace.

Le Vietnam encourage à moderniser les méthodes de propagande des médias et fournit régulièrement les documents juridiques et les opinions officielles du Parti et de l’État, a-t-il ajouté.

Il a aussi établi un mécanisme de coordination entre les agences étatiques et les autres organisations pour minimiser les fausses informations.

NDEL