La voie vers l'égalité des sexes dans la vie politique et publique au Vietnam

Le Vietnam a mis en place un cadre juridique adéquat pour garantir l'égalité des sexes dans la vie politique et publique, a estimé la représentante résidente du PNUD au Vietnam, Ramla Khalidi.
La représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Ramla Khalidi. Photo : PNUD
La représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Ramla Khalidi. Photo : PNUD

En ce qui concerne les femmes dans la prise de décision politique, le Vietnam a mis en place un cadre juridique adéquat pour garantir l'égalité des sexes dans la vie politique et publique.

L’estimation a été donnée par la représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Ramla Khalidi, dans son article portant sur la voie vers l'égalité des sexes dans la vie politique et publique au Vietnam, à l’occasion de la Journée des femmes vietnamiennes, le 20 octobre.

Elle a indiqué que l'article 26 de la Constitution reconnaît clairement que les hommes et les femmes jouissent de droits égaux dans tous les domaines. Cela a été renforcé dans l'article 11 de la Loi sur l'égalité des sexes (2006). Le Vietnam a fait des progrès louables par rapport aux autres pays de la région. Selon le rapport 2022 du Forum économique mondial sur l'écart entre les sexes, le Vietnam obtient un score de 0,705 sur une échelle de 0 à 1 en termes d'indice sur l’écart entre les sexes, se classant 83e place parmi 146 pays, contre sa 87e place en 2021.

La voie vers l'égalité des sexes dans la vie politique et publique au Vietnam  ảnh 1

Des femmes de l'ethnie des Dao do. Photo : qdnd.vn

Lors des élections de 2021, la proportion de femmes députées à l'Assemblée nationale est passée à 30,26 %, la première fois que le Vietnam a franchi le seuil critique identifié comme nécessaire pour que les femmes aient un impact visible sur le processus de prise de décision.

Cependant, la participation des femmes aux plus hauts échelons de la direction du Parti et du gouvernement a considérablement diminué. Une seule femme est restée au Bureau Politique et la femme n'était plus présente dans les quatre plus hautes fonctions de direction du pays. La représentation des femmes au sein du gouvernement reste très faible, avec seulement deux des 22 ministères et agences au rang ministériel dirigés par la femme. Au cours des 10 dernières années (2012-2022), bien que les femmes représentent en moyenne 40 % du personnel ministériel, elles ne détiennent qu'environ 21 % des postes clés de direction. En outre, l'examen de la Stratégie nationale pour l'égalité des sexes 2011-2020 mené par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a révélé que les trois objectifs relatifs au leadership politique des femmes n'avaient pas été atteints au cours des 10 dernières années.

Dans ce contexte, le PNUD est prêt à aider le Vietnam à respecter ses engagements et ses objectifs en matière d'égalité des sexes dans le secteur public, a affirmé Ramla Khalidi. « Notre soutien dans les années à venir sera guidé par la Stratégie d'égalité des sexes 2022-2026 du PNUD, qui comprend les principaux domaines d'intervention suivants : Renforcer la mobilité, la voix et l'influence collectives des femmes ; faire progresser les politiques et les services publics sensibles au genre ; renforcer le leadership et la participation des femmes à la paix et à la reprise ; changer les normes sociales négatives; et faciliter de meilleures données et analyses pour l'élaboration des politiques. »

La voie vers l'égalité des sexes dans la vie politique et publique au Vietnam  ảnh 2

Des femmes vietnamiennes participent aux opérations de maintien de la paix de l'ONU. Photo : qdnd.vn

En 2022, année qui marque le 45e anniversaire de l'adhésion du Vietnam à l’Organisation des Nations Unies, le PNUD au Vietnam s'est fortement engagé à renforcer la mobilité, la voix et l'influence collectives des femmes et à promouvoir les jeunes femmes pour des postes de direction. Le PNUD a collaboré avec l'Union des femmes vietnamiennes pour établir trois réseaux de leadership féminin dans les provinces de Nghe An, de Thai Binh et de Kon Tum. Grâce au partenariat avec l'Académie nationale de politique de Ho Chi Minh, le PNUD a organisé un programme de formation spécial intitulé "Jeunes femmes prêtes à diriger" dans le but de renforcer les capacités de 30 jeunes femmes leaders prometteuses.

Le temps presse, non seulement en raison des échéances par rapport aux engagements pour les propres objectifs du Vietnam en 2025 et en 2030, mais plus important encore parce que la pleine participation des femmes est une condition préalable à un développement durable et inclusif qui ne laisse personne de côté. Alors, Ramla Khalidi a appelé une réaction commune entre le Vietnam et le PNUD pour pouvoir atteindre la parité hommes-femmes en politique.

Enfin, à l’occasion de la Journée des femmes vietnamiennes, elle encourage toutes les femmes vietnamiennes à briser et à surmonter les préjugés sociaux, à croire en leurs capacités et leurs contributions potentielles au développement du Vietnam. Le PNUD au Vietnam se réjouit de travailler avec les femmes vietnamiennes, le gouvernement, les organisations non gouvernementales, les agences et les partenaires de développement pour accélérer les efforts du pays pour parvenir à une participation égale et significative des femmes à la vie politique.

VNA/NDEL