Le hameau Sin Suôi Hô, une destination montante de Lai Châu

Nhân Dân en ligne – Créé il y a 300 ans dans le district de Phong Thô, le hameau Sin Suôi Hô se situe à 40km au nord de la ville de Lai Châu. En 2015, ce hameau a été inscrit dans la liste des hauts lieux du tourisme communautaire de la province de Lai Châu.
Le paysage de Sin Suôi Hô. Photo : VOV
Le paysage de Sin Suôi Hô. Photo : VOV

Dans la langue des H'Môngs, Sin Suôi Hô signifie « Le ruisseau d’or ».

De nos jours, ce hameau héberge 149 foyers pour 736 habitants qui sont tous Môngs.

Culminant à 1 500m d’altitude, le site possède un climat tempéré, des montagnes, des chutes d’eau et des ruisseaux.

Depuis que Sin Suôi Hô est devenu un hameau du tourisme communautaire, les habitants se sont lancés dans ce secteur avec gîtes, cafés, restaurants et boutiques de souvenirs.

Les gîtes proposent aux touristes un séjour dans les maisons en bois traditionnelles des H'Môngs.

Leurs portes d’entrée comportent un panneau portant le nom de l’hôte, son numéro de téléphone et les services proposés.

« À ce jour, dans notre hameau, 12 familles proposent des services d’hébergement, ainsi qu’une coopérative et deux agences opérant dans le tourisme. Les touristes peuvent visiter notre hameau et nos maisons traditionnelles. Concernant le logement, ils peuvent séjourner chez l’habitant ou dans une maison basse, entourée d’une véranda. Le prix par nuit varie entre 250 000 et 700 000 dôngs. Le soir, nous organisons des spectacles de chant et de danse autour du feu », a indiqué Vàng A Chinh, chef du hameau.

Le hameau Sin Suôi Hô, une destination montante de Lai Châu  ảnh 1

Vàng A Chinh, chef du hameau. Photo : VOV.

« Depuis notre hameau, on peut également aller visiter trois chutes d’eau qui sont Tô Ông (Ancêtre), Trai Tim (Cœur) et Tinh yêu (Amour). La confection des costumes traditionnels môngs pour les touristes marche très bien et a permis d’améliorer le revenu des habitants. Les touristes vietnamiens viennent, entre autres, de Hô Chi Minh-Ville, de Dà Nang et de Hôi An. Les touristes étrangers proviennent essentiellement des États-Unis, de Singapour et du Canada », a-t-il fait savoir.

Un marché montagnard a lieu tous les samedis matins à Sin Suôi Hô.

Le chemin qui mène au hameau est bordé d’exploitations d’orchidées, de pêchers et de pruniers.

En outre, un mur ancien et un arbre vieux de 300 ans sont aussi des sites à visiter.

Admirer le lever du soleil, la mer de nuages, les rizières en terrasse et les collines recouvertes de fleurs est l’une des expériences incontournables que propose Sin Suôi Hô.

« Je suis allé à Lai Châu plusieurs fois, mais c’est la première fois que je me rends à Sin Suôi Hô. Je l’ai connu via YouTube et mes amis qui sont venus là pour la chasse aux nuages. Le hameau est beau et propre. L’architecture des maisons est très spéciale. Chaque gîte à sa propre porte d’entrée avec un style différent. Les arbres ici ont tous de belles formes. C’est un site qui mérite le détour. L’hospitalité des habitants et la beauté pittoresque du paysage local incitent certainement les touristes à revenir », a partagé Pham Ngoc Quynh, un touriste de Hô Chi Minh-Ville.

Le hameau Sin Suôi Hô, une destination montante de Lai Châu  ảnh 2

L'entrée d'un homestay de Sin Suôi Hô. Photo : VOV.

Il y a plusieurs années, Vàng A Lu, un habitant de Sin Suôi Hô, a décidé de construire des cabanes dans les arbres très originales.

Chacune ressemble à un nid d’oiseau et est baptisée avec des noms d’oiseaux.

« Je propose six cabanes équipées du wifi, d’eau chaude et de toilettes. Chacune mesure 2,8 mètres de long et 2,6 mètres de large et est capable d’accueillir deux adultes et deux enfants au maximum. Mes clients peuvent réserver les spectacles animés par la troupe artistique de notre hameau. Près du marché hebdomadaire se trouve un petit musée qui expose nos instruments aratoires », a confié Vàng A Lu.

Sin Suôi Hô est l’un des hameaux que la province de Lai Châu a sélectionnés pour mettre en place un projet qui consiste à instaurer la nouvelle ruralité liée avec le tourisme rural pour la période 2020 - 2025.

« En répondant au programme d’instauration de la nouvelle ruralité, depuis 2015, notre commune a développé la culture du thé et de l’orchidée. Aujourd’hui, nous avons 38 000 orchidées pour approvisionner le marché des provinces montagneuses du Nord. La culture de l’orchidée nous rapporte de 2 à 3 milliards de dôngs par an. Lai Châu compte 11 hameaux touristiques, dont Sin Suôi Hô. Avant la pandémie de Covid-19, nous accueillions 30 000 visiteurs chaque année, principalement les touristes domestiques », a expliqué Cheo Quây Hoa, président du comité populaire de la commune de Sin Suôi Hô.

Sin Suôi Hô a été honoré par l’Association du tourisme du Vietnam comme « Le hameau du tourisme communautaire exemplaire de 2019 ». Son charme unique séduit de plus en plus des gens avides d’authenticité, de nature et de culture ethnique.

VOV/NDEL