Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande renforcent leurs relations dans le secteur financier

Nhân Dân en ligne - Le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tiên Dung, a reçu le 29 octobre à Hanoi son homologue néo-zélandais, Grant Robertson, en visite de travail au Vietnam.

Le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tiên Dung (à droite), et son homologue néo-zélandais, Grant Robertson.Photo: haiquanonline.com.vn
Le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tiên Dung (à droite), et son homologue néo-zélandais, Grant Robertson.Photo: haiquanonline.com.vn

Lors de la rencontre, Dinh Tiên Dung a dit souhaiter que Grant Robertson soutienne toujours la coopération entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande dans les temps à venir.

Il s’est déclaré réjoui que 44 ans après l’établissement des relations diplomatiques, les deux pays n’avaient cessé de renforcer leur coopération et avaient réalisé des progrès notables. Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont un grand potentiel pour développer leurs relations dans divers domaines car ils font partie des accords commerciaux importants tels que l’Accord de libre-échange ASEAN – Australie – Nouvelle-Zélande (AANZFTA) et l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), a-t-il souligné.

La Nouvelle-Zélande est actuellement le 31e partenaire commercial du Vietnam et le Vietnam son 16e partenaire commercial. Les deux pays ont renforcé leur coopération financière au sein des forums multilatéraux tels que la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), le CPTPP et l’AANZFTA. Ils s’efforcent actuellement d’achever les négociations du Partenariat économique global régional (RCEP) avec leurs six partenaires.

Le ministère vietnamien des Finances continue à promouvoir le partenariat intégral entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande vers un partenariat stratégique entre les deux pays dans les temps à venir, a déclaré Dinh Tiên Dung.

De son côté, le ministre néo-zélandais des Finances, Grant Robertson, s’est déclaré impressionné par les réalisations remarquables que le Vietnam avait obtenues dans le développement socio-économique, soulignant que le pays était un exemple excellent des économies en voie de développement. La Nouvelle-Zélande souhaite ainsi renforcer ses relations avec le Vietnam dans les temps à venir, a-t-il poursuivi.

En 2020, le Vietnam et la Nouvelle-Zélande célébreront le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques et le Vietnam assumera la présidence de l’ASEAN, a indiqué Grant Robertson, en soulignant qu’il s’agirait d’une bonne occasion pour les deux parties de consolider leurs relations financières.

Selon lui, les deux pays pourront porter leur partenariat intégral au niveau d’un partenariat stratégique intégral l’année prochaine.

Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande renforcent leurs relations dans le secteur financier ảnh 1

Cérémonie de signature d'un mémorandum de coopération entre l'Agence néo-zélandaise pour l'éducation et le Service de l'éducation et de la formation de Hanoi. Photo: VNA

*Dans le cadre de sa visite de travail au Vietnam, le ministre néo-zélandais des Finances, Grant Robertson, a assisté le même jour à la cérémonie de signature d'un mémorandum de coopération entre l'Agence néo-zélandaise pour l'éducation et le Service de l'Éducation et de la Formation de Hanoi.

Il a déclaré qu’il s’agissait d'une base solide pour le développement des relations entre les deux pays dans les années à venir. La réforme des programmes d’études et le renforcement des capacités de gestion de l’éducation sont les points forts de la Nouvelle-Zélande, selon lui.

Grant Robertson a estimé que, sur la base du mémorandum d’accord, les deux parties parviendraient à des projets éducatifs spécifiques, contribuant à soutenir le système de formation de Hanoi dans le sens de la modernisation, jetant ainsi les bases d'une coopération durable dans d’autres secteurs entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande.