Le Vietnam figure dans le top 10 des "lieux les plus faciles à vivre pour les étrangers

Nhân Dân en ligne - Dans le contexte de pandémie de Covid-19 qui ravage les économies mondiales, le Vietnam maintient toujours sa position dans le top 10 des "meilleurs endroits pour vivre et travailler pour les étrangers".

Photo d'illustration : hanoimoi.com.vn
Photo d'illustration : hanoimoi.com.vn

Selon l'enquête Expat Insider 2021 qui vient d'être publiée par Internationals, le Vietnam se classe 10e sur 59 pays et territoires classés. C'est la 7e année consécutive qu'il figure dans le top 10 de ce classement.

Notamment, le Vietnam est en tête pour les critères de coût de vie et de finances personnelles. 90% des personnes interrogées ont déclaré que leur revenu au Vietnam était plus que suffisant pour couvrir tous leurs besoins - le taux le plus élevé au monde (la moyenne mondiale de 77%). En fait, le Vietnam est toujours dans le top 5 en termes de coût de la vie dans cette enquête depuis 2014.

85% des répondants se disent satisfaits de leur situation financière personnelle au Vietnam, contre 48% dans le monde. 9% des expatriés au Vietnam déclarent avoir un revenu de plus de 250.000 USD/an (moyenne mondiale: 3%).

Le Vietnam est le pays où les expatriés ont la plus grande satisfaction professionnelle au monde. 45% ont déclaré avoir déménagé au Vietnam pour travailler, contre 33% dans le monde.

63% des étrangers trouvent qu'il est facile de s'installer au Vietnam, que les gens sont sympathiques et qu'il est facile de se faire des amis, par rapport à la moyenne mondiale de 44%.

"J'aime vivre au Vietnam. Le coût de la vie ici est bon marché, les gens sont sympathiques, la nourriture délicieuse et la vie confortable", a déclaré un Américain vivant au Vietnam.

Cependant, 11% ont déclaré que l'épidémie actuelle de Covid-19 avait affecté leur situation financière personnelle, un taux supérieur au taux mondial de 8%.

De plus, 63% sont préoccupés par la qualité de l'air, contre une moyenne mondiale de 20%. En outre, 81% ont du mal à apprendre le vietnamien, près de deux fois plus que la moyenne mondiale de 42%.

«Je ne peux pas parler le vietnamien, c'est l'une des langues les plus difficiles au monde », a déclaré un Canadien vivant au Vietnam. Heureusement, 72% des expatriés estiment qu'il est encore facile de vivre au Vietnam sans parler vietnamien, bien supérieur au taux mondial de 54%.

Comparé à d'autres pays d’Asie du Sud-Est, le Vietnam n'est que derrière la Malaisie - le pays au 4e rang sur la liste. La Thaïlande, l'Indonésie et les Philippines se classent respectivement 14e, 26e et 31e.

L'enquête Expat Insider 2021 a vu la participation de 12.420 étrangers de 174 nationalités vivant dans 186 pays et territoires. Les participants au sondage ont évalué 37 facteurs différents liés à de nombreux domaines de leur vie à l'étranger.

Cette année, Taïwan (Chine), le Mexique et le Costa Rica sont en tête de liste. C'est la troisième année consécutive que Taiwan domine ce classement.