L’économie s’est améliorée au premier trimestre

Nhân Dân en ligne - Dans l'après-midi du 4 avril, le ministre Trân Van Son, chef du bureau du gouvernement, a présidé la conférence de presse périodique de mars du gouvernement.

Réunion périodique de mars du gouvernement. Photo : NDEL.
Réunion périodique de mars du gouvernement. Photo : NDEL.

Il a annoncé que la réunion de mars du gouvernement était consacrée à la situation de développement socio-économique en mars et au premier trimestre, ainsi qu’aux priorités pour les temps à venir, notamment la mise en oeuvre du Programme de reprise et de développement socio-économiques...

Selon le ministre Trân Van Son, lors de la réunion, les participants avaient constaté que la situation socio-économique au premier trimestre s'était améliorée avec une croissance du PIB de 5,03% par rapport à la même période de l’an dernier et une inflation de 1,92%.

Un rapport du ministère du Plan et de l'Investissement montre qu'au premier trimestre, l'industrie de transformation et de fabrication a connu une croissance de 6,37%, continuant d'être le moteur de croissance de l'ensemble de l'économie, a indiqué Tran Van Son, ajoutant que les recettes budgétaires de l'État s’étaient élevées à 460.600 milliards de dongs, en hausse de 7,7%.

Les entreprises nouvellement créées ou retournant sur le marché au premier trimestre ont atteint un record de 60.000, soit le triple du niveau connu pendant la même période 2021, a-t-il poursuivi.

Le décaissement des investissements directs étrangers (IDE) a atteint 4,42 milliards de dollars, en hausse de 7,8%, soit le niveau le plus élevé des premiers trimestres depuis 2018. En outre, le Vietnam a affiché un excédent commercial de 809 millions de dollars au premier trimestre 2022, a-t-il souligné.

Le ministre Trân Van Son a déclaré que le gouvernement avait cependant estimé que dans les temps à venir, il y aurait encore de nombreuses difficultés et défis, dont la pression inflationniste.

Par conséquent, le Premier ministre a demandé aux ministères, aux organes compétents et aux localités de se concentrer sur le maintien de la stabilité macroéconomique, a-t-il indiqué, ajoutant que le Premier ministre avait également ordonné une mise en oeuvre rigoureuse des programmes de relance économique rapide et de développement durable.