Les entreprises vietnamiennes souhaitent rechercher des partenaires sur le marché américain

La recherche de partenaires américains dans un certain nombre de domaines tels que l'importation de viande bovine, des matières premières pour la transformation des aliments pour animaux, la recherche de débouchés pour les produits agricoles biologiques, telle est le souhait de nombreuses entreprises vietnamiennes lors un échange d'informations entre le Conseil d’affaires États-Unis et le Club des entreprises vietnamiennes et américaines tenu le 28 octobre à Hanoï.
Le directeur général de la compagnie par action Ngan Ha Joint Stock s'exprime lors du séminaire. Photo : thoidai.com.vn
Le directeur général de la compagnie par action Ngan Ha Joint Stock s'exprime lors du séminaire. Photo : thoidai.com.vn

Présente dès le début du séminaire, Dô Thi Kim Thông, présidente de la Coopérative commerciale de services touristiques d'import-export de Kim Thông a présenté une série de produits fabriqués à partir de Sacha Inchi tels que de l’infusion, de l'huile, des graines grillées... de Sacha Inchi.

Les entreprises vietnamiennes souhaitent rechercher des partenaires sur le marché américain  ảnh 1

La présidente de présidente de la Coopérative commerciale de services touristiques d'import-export de Kim Thông présente des produits fabriqués à partir de de Sacha Inchi. Photo : Thoidai.com.vn

Elle a indiqué que Sacha Inchi est une plante multifonctionnelle et nutritive qui a été introduite au Vietnam depuis l'Amérique du Sud il y a de nombreuses années. La coopérative Kim Thông a mis en essai la plantation de cet arbre dans la commune de Phuc Tiên, district de Phu Xuyên, à Hanoï depuis 2017 et a actuellement développé une zone de matières premières d'environ 100 hectares.

« Nous avons des zones de matières premières, des usines de production et des employés, membres de coopératives. Bien qu'il y ait assez de commandes du Japon, de la République de Corée, de l’Italie, la coopérative manque de capital pour augmenter la production. Actuellement, notre production quotidienne moyenne s'élève à 28 tonnes », a-t-elle déclaré.

La coopérative Kim Thông a alors souhaité se mettre en contact avec des Vietnamiens d'outre-mer et des hommes d’affaires aux États-Unis qui peuvent fournir des fonds pour développer la production et apporter la haute technologie dans la transformation des produits de Sacha Inchi.

« Nous voulons également introduire des produits de Sacha Inchi et de nombreux autres produits agricoles biologiques du Vietnam sur le marché américain », a déclaré Mme Dô Thi Kim Thông.

De son côté, un représentant de la compagnie par actions de nutrition Hông Hà est venu au séminaire avec le désir de trouver une source de matières premières pour la transformation des aliments pour animaux aux États-Unis à un prix raisonnable sans avoir à en importer via un pays tiers.

Selon lui, la production d'aliments pour animaux de l'entreprise dépend à 99% de matières premières étrangères. Parmi les matières premières pour la production d'aliments pour animaux, le maïs représente 60 %, et est principalement importé du Brésil et d'Argentine.

Toujours selon lui, les usines d'aliments pour animaux au Vietnam ont une demande de maïs américain, mais des inquiétudes subsistent quant au prix et à la qualité.

Par conséquent, son entreprise s'attend à ce que le Conseil d’affaires États-Uni-Vietnam l’aide à trouver des partenaires aux États-Unis pour élargir l'offre de matière première pour la production.

« Le marché américain des produits agricoles est très vaste, nous espérons pouvoir importer des matières premières à des prix raisonnables au Vietnam », a déclaré ce représentant de la compagnie par actions de nutrition Hông Hà.

Quant à Lê Duy Thanh, directeur général de la compagnie par actions Ngân Hà, il a déclaré que sa compagnie souhaitait importer du bœuf américain pour sa chaîne de restaurants et le distribuer à d'autres agents. L'entreprise espère trouver un partenaire pour importer directement du bœuf.

Prenant note des avis des entreprises, le Conseil d’affaires États-Unis - Vietnam et le Club des entreprises vietnamiennes et américaines ont convenu qu’ils recueilleraient des données sur les entreprises membres, les besoins d'import et d'export, la quantité, les produits des entreprises.

Elles trouveront des solutions pour soutenir les entreprises des deux pays afin qu'elles aient la possibilité de coopérer et d'échanger, ce contribuant ainsi activement à la coopération économique et commerciale entre le Vietnam et les États-Unis.