Les Pays-Bas partagent son expérience dans la finance inclusive avec le Vietnam

Nhân Dân en ligne - En recevant, le 1er juin, à Hanoi, la Reine des Pays-Bas, Maxima Zorreguieta Cerruti, le Vice-Premier ministre vietnamien, Vuong Dinh Huê, a affirmé que cette rencontre était un jalon important dans les relations bilatérales, permettant aux deux parties de partager leur mission et leur vision stratégique dans la promulgation et la mise en œuvre des politiques financières.

Le Vice-PM vietnamien, Vuong Dinh Huê (à droite), et la Reine des Pays-Bas, Maxima Zorreguieta Cerruti. Photo: VGP.
Le Vice-PM vietnamien, Vuong Dinh Huê (à droite), et la Reine des Pays-Bas, Maxima Zorreguieta Cerruti. Photo: VGP.

Tout en prenant en haute estime les réalisations remarquables obtenues par le Vietnam ces derniers temps dans le développement économique et dans la lutte contre la pauvreté, la Reine des Pays-Bas, Maxima Zorreguieta Cerruti, également Envoyée spéciale du Secrétaire général de l’ONU* en charge de la finance inclusive pour le développement, a déclaré que cette visite avait pour but de discuter avec les autorités vietnamiennes des questions stratégiques relatives à la finance inclusive.

Cette politique se concentre sur la politique du microcrédit pour soutenir les petites et moyennes entreprises qui représentent une grande ressource pour la croissance et l’emploi, a-t-elle souligné.

Toujours selon la Reine Maxima Zorreguieta Cerruti, l’une des conditions les plus favorables pour le Vietnam pour réaliser la politique de finance inclusive est le taux élevé de couverture de la téléphonie mobile, créant une solution technologique pour renforcer la capacité de réalisation et l’accès à la finance inclusive.

De son côté, le Vice-Premier ministre vietnamien, Vuong Dinh Huê, a fait savoir que le Vietnam est pleinement conscient de trois piliers de la croissance, que sont: la durabilité économique, la société et l’environnement. Les contenus de la croissance inclusive ont été adoptés par le Vietnam et introduits dans l’Agenda 2017 des ministres des économies membres de l’APEC*.

En effet, le Vietnam a réalisé, ces dernières années, plusieurs politiques en la matière, avec des instruments de microfinance, de crédit agricole et rural, de cautionnement de crédits aux petites et moyennes entreprises, aux personnes défavorisées, à l’emploi, et aux élèves et étudiants, a ajouté Vuong Dinh Huê.

Cependant, le Vietnam a besoin d’une stratégie avec des politiques financières inclusives et d’une communication pour sensibiliser et aider les exécutants et les bénéficiaires à mieux comprendre leurs droits et obligations financières.

Vuong Dinh Huê a également souhaité que les Pays-Bas partagent son expérience en la matière avec le Vietnam.

La finance inclusive, souvent appelée «microfinance», concerne les produits et services financiers destinés à aider les populations à faible revenus. Au Vietnam, elle est un outil efficace pour mobiliser les ressources au service du développement socioéconomique et d’une croissance durable.