Le Vietnam participe activement aux mécanismes multilatéraux

Vendredi, 31 décembre 2021 à 18:03:41
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Dang Hoang Giang. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne —En 2021, le Vietnam a été un membre actif et responsable de la communauté internationale au sein de nombreux mécanismes de coopération multilatérale.

D’une part, le Vietnam a apporté de nombreuses contributions dans le cadre de l’ASEAN, de l’Assemblée générale de l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA), du Dialogue Asie-Europe (ASEM), du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) et du Forum parlementaire Asie-Pacifique (APPF).

D’autre part, il achèvera le 31 décembre son mandat de membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-202, il a été réélu à la Commission du droit international des Nations Unies pour la période 2023 - 2027, il est devenu membre du Conseil exécutif de l’UNESCO pour la période 2021 - 2025 et a pris des engagements forts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre lors de la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26)

Promouvoir la diplomatie multilatérale

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Dang Hoang Giang, a estimé que la Directive no 25 publiée par le Secrétariat du Comité central du Parti en 2018 et les lignes directrices pour la diplomatie approuvées lors du 13e Congrès national du Parti avaient institutionnalisé une politique majeure afin de promouvoir la diplomatie multilatérale.

Le Vietnam a donc remporté des succès dans sa diplomatie multilatérale. Il a organisé avec succès le 2e Sommet États-Unis — République populaire démocratique de Corée (RPDC), a terminé avec succès sa présidence de l’ASEAN 2020 et achèvera le 31 décembre son mandat de membre non permanent du Conseil de sécurité.

Ces rôles montrent que le Vietnam est un membre responsable de la communauté internationale.

Lors de la COP26, le Vietnam s’est engagé à réduire ses émissions de méthane, afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 30 % d’ici 2030 par rapport au niveau de 2020 et à accélérer ses efforts pour atteindre zéro émission nette de carbone d’ici 2050.

Ces forts engagements ont été applaudis par la communauté internationale, qui considèrent le Vietnam comme un membre actif, partenaire fiable et responsable.

Le Vietnam développera sa politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, d’amitié, de coopération et de développement, de diversification et de multilatéralisation dans ses relations extérieures.

En combinant la force nationale et toutes les ressources extérieures, il a mené à bien l’intégration internationale du pays, ce qui fait de lui un ami, un partenaire de confiance et un membre actif et responsable de la communauté internationale.

Les intérêts suprêmes doivent être garantis sur la base des principes fondamentaux de la Charte des Nations-Unies et du droit international ainsi que des principes d’égalité, de coopération et d’intérêt réciproque.

Empreintes du Vietnam au sein du Conseil de sécurité

En 2021, la réalisation la plus remarquable de la diplomatie multilatérale a été que le Vietnam a rempli son de membre non permanent du pays au Conseil de sécurité de l’ONU avec de nombreuses initiatives et propositions.

Ces deux dernières années, la situation politique, sécuritaire et socioéconomique dans le monde entier a fait face à de nombreuses fluctuations, avec des défis sans précédent, notamment les impacts négatifs causés par le Covid-19.

La concurrence stratégique entre les grandes puissances est de plus en plus forte. La tension persiste et augmente dans de nombreux points chauds au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Afrique de l’Est, en Asie, en Europe et en Amérique latine. De plus, les défis posés par la sécurité non traditionnelle tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire, l’eau potable, le terrorisme et la criminalité transnationale se sont aggravés. Dans ce contexte, le Vietnam a parfaitement rempli ce rôle.

Selon Dô Hung Viet, assistant du ministre des Affaires étrangères et directeur du Département des organisations internationales du ministère des Affaires étrangères, au cours de son mandat au Conseil de sécurité des Nations Unies, le Vietnam a toujours affirmé sa position sur le respect du droit international et de la Charte des Nations Unies et a accordé une grande attention aux intérêts légitimes et opinions des parties concernées.

L’ambassadeur Nguyên Hong Thao, récemment réélu membre de la Commission du droit international des Nations Unies pour le mandat 2023 - 2027, a indiqué que la plus grande contribution du Vietnam au Conseil de sécurité de l’ONU a été de promouvoir le développement de la force de maintien de la paix des Nations Unies. Il a également représenté la voix des pays en développement dans le règlement des conflits dans les « points chauds » tels que le Soudan, l’Éthiopie et d’autres pays.

En 2021, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté l’initiative du Vietnam avec une Résolution visant à faire du 27 décembre la Journée internationale de la préparation aux épidémies.

De plus, le Vietnam et l’Allemagne ont lancé l’initiative de créer un Club des pays sur la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer en 1982, avec la participation de 112 pays.

Afin d’atteindre ces bons résultats, le Vietnam a poursuivi de manière ferme sa politique extérieure d’indépendance, d’autonomie et de membre actif et responsable de la communauté internationale, contribuant ainsi au maintien d’un environnement pacifique et stable pour le développement du pays, tout en protégeant fermement son indépendance, sa souveraineté et son intégrité territoriale, et en améliorant sa position et son prestige.

NHÂN DÂN